Attaque de Flint: le Montréalais Amor Ftouhi risque la prison à vie

Amor Ftouhi... (Photo ARCHIVES AP)

Agrandir

Amor Ftouhi

Photo ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Montréalais Amor Ftouhi, arrêté après l'attaque d'un policier américain au Michigan le mois dernier, fait face depuis aujourd'hui à une nouvelle accusation d'interférence avec la sécurité d'un aéroport, qui pourrait lui valoir la prison à vie s'il est trouvé coupable.

Le résident du quartier Saint-Michel était de retour en cour à Flint au Michigan cet après-midi. Il venait d'être informé qu'un grand jury avait jugé la preuve suffisante pour la tenue d'un procès sur deux chefs d'accusation. Jusqu'ici, le seul chef d'accusation évoqué avait été celui de violence dans un aéroport international, pour lequel la peine maximale est de 20 ans de prison. La peine maximale est plus sévère dans un cas d'interférence avec la sécurité aéroportuaire.

Plusieurs journalistes américains présents dans la salle ont rapporté que Ftouhi est entré dans la salle en scandant: «Allahou akbar» (Dieu est le plus grand).

Un traducteur arabe était présent pour assister le citoyen canadien, mais celui-ci a répondu par lui-même en anglais à la juge, qui lui demandait s'il comprenait bien la situation, selon l'enregistrement de l'audience rendu public par le tribunal.

Ftouhi n'a pas souhaité enregistrer de plaidoyer aujourd'hui. La juge a enregistré un plaidoyer de non-culpabilité à sa place pour le moment.

Le camionneur de profession avait été arrêté après avoir attaqué au couteau un policier dans l'aéroport de Flint le 21 juin. Le policier avait été grièvement blessé, mais il se porte mieux aujourd'hui. Mardi, il a participé à un défilé dans le cadre des célébrations du 4 juillet, Jour de l'indépendance aux États-Unis.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer