Le procureur général des États-Unis aurait proposé sa démission

Donald Trump et Jeff Sessions discutent lors d'une... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Donald Trump et Jeff Sessions discutent lors d'une cérémonie devant le Capitole en mai dernier.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Le procureur général des États-Unis a proposé sa démission, selon ce que rapporte ABC News mardi. Les tensions entre Jeff Sessions et Donald Trump seraient à leur comble. Le président américain aurait toujours du mal à accepter que l'ancien sénateur de l'Alabama se soit récusé, début mars, de toute enquête sur la présumée ingérence russe dans la campagne électorale.

> Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

Rappelons que M. Sessions a admis avoir menti à propos de ses rencontres avec l'ambassadeur russe à Washington, Sergueï Kislyak, lors de son audience de confirmation devant le Sénat américain en janvier.

Selon la chaîne ABC, Trump a fustigé à plusieurs reprises, lors de rencontres privées, son procureur général. Le président américain blâme sa récusation pour l'ampleur qu'a pris l'enquête sur la Russie, désormais pilotée par l'ancien directeur du FBI Robert Mueller, désigné procureur spécial le mois dernier. 

Le porte-parole de la Maison-Blanche a d'ailleurs refusé de confirmer que Donald Trump affiche encore sa confiance envers Jeff Sessions. «Je n'ai pas eu cette discussion avec (le président)» a répété Sean Spicer devant les représentants des médias, mardi.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer