Le père du suspect des attentats de New York critique l'inaction du FBI

Les policiers ont arrêté Ahmad Khan Rahami en... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Les policiers ont arrêté Ahmad Khan Rahami en septembre dernier.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Munir Ahmed
Associated Press
ISLAMABAD

Le père du suspect de l'attaque à la bombe de New York, Ahmad Khan Rahami, a accusé le Bureau fédéral d'enquête américain (FBI), samedi, d'avoir accumulé «erreur après erreur» dans ses interventions et de ne pas avoir agi à temps.

En entrevue téléphonique avec l'Associated Press, Mohammed Rahami, a fait valoir que le FBI avait échoué à bien faire son travail. Le père a soutenu que les autorités n'étaient pas intervenues lorsqu'il leur avait manifesté ses inquiétudes, dès 2014, par rapport à son fils.

M. Rahami soutient avoir alerté les enquêteurs parce qu'il soupçonnait son fils de devenir un terroriste, ajoutant qu'il avait remarqué plusieurs changements chez lui depuis son retour d'Afghanistan et du Pakistan.

Un agent du FBI avait pourtant démenti, le mois dernier, une telle version des faits. «À aucun moment» le père n'a abordé la possible radicalisation de son fils ou l'intérêt de ce dernier pour la propagande de groupes extrémistes tels qu'al-Qaïda, avait indiqué cette source qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat.

Les autorités avaient parlé au père d'Ahmad Khan Rahami en 2014 parce qu'il était accusé d'avoir poignardé l'un de ses frères. Les accusations avaient finalement été retirées.

Mohammed Rahami a par ailleurs déploré, samedi, que sa femme et l'un de ses fils se soient vu refuser l'entrée aux États-Unis, alors qu'ils revenaient d'Afghanistan. L'épouse de son fils a également été refoulée aux frontières américaines, a-t-il dit.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer