Accident de train au New Jersey: un mort et 114 blessés

  • Selon les premières informations, le train ne s'est pas arrêté  en pénétrant dans la gare de Hoboken. (photo Ian Samuel, AP)

    Plein écran

    Selon les premières informations, le train ne s'est pas arrêté  en pénétrant dans la gare de Hoboken.

    photo Ian Samuel, AP

  • 1 / 7
  • Les services se sont déployés en grand nombre aux abords de la gare. (photo  Kena Betancur, AFP)

    Plein écran

    Les services se sont déployés en grand nombre aux abords de la gare.

    photo Kena Betancur, AFP

  • 2 / 7
  • Un premier bilan, non officiel, faisait état de 3 morts et d'une centaine de blessées, dont certains graves. (photo Kena Betancur, AFP)

    Plein écran

    Un premier bilan, non officiel, faisait état de 3 morts et d'une centaine de blessées, dont certains graves.

    photo Kena Betancur, AFP

  • 3 / 7
  • À leur arrivée sur les lieux du drame, les services de secours ont rapidement sécurisé la scène et interdit l'accès au public à la gare de Hoboken. (photo  Kena Betancur, AFP)

    Plein écran

    À leur arrivée sur les lieux du drame, les services de secours ont rapidement sécurisé la scène et interdit l'accès au public à la gare de Hoboken.

    photo Kena Betancur, AFP

  • 4 / 7
  • L'accident s'est produit à une heure de grande affluence. (PHOTO DAVID RICHMAN, TWITTER)

    Plein écran

    L'accident s'est produit à une heure de grande affluence.

    PHOTO DAVID RICHMAN, TWITTER

  • 5 / 7
  • Des passagers sont évacués par les secouristes. (photo @DRSUEDVM, TWITTER)

    Plein écran

    Des passagers sont évacués par les secouristes.

    photo @DRSUEDVM, TWITTER

  • 6 / 7
  • La vitesse aurait joué un rôle déterminant dans l'accident, selon les premiers témoignages recueillis. (photo chris lantero, REUTERS)

    Plein écran

    La vitesse aurait joué un rôle déterminant dans l'accident, selon les premiers témoignages recueillis.

    photo chris lantero, REUTERS

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Thomas URBAIN, Catherine TRIOMPHE
Agence France-Presse
HOBOKEN et NEW YORK

Un train de banlieue a défoncé jeudi à l'heure de pointe la gare très fréquentée d'Hoboken dans le New Jersey, près de New York, faisant un mort et 114 blessés, selon un nouveau bilan.

Le train a heurté les butoirs de la... (photo Carlo Allegri, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Le train a heurté les butoirs de la gare d'Hoboken avec une telle violence que le plafond en verrière au-dessus des rails s'est effondré.

photo Carlo Allegri, REUTERS

Le train est entré dans la gare «à une vitesse élevée», a confirmé dans l'après-midi le gouverneur du New Jersey, Chris Christie. Il a plus tard révisé à la hausse le nombre de blessés à 114.

Il a refusé de spéculer sur les causes du drame. Dix jours après les attentats de New York et du New Jersey qui ont fait 31 blessés, il a simplement souligné «n'avoir aucune indication que ceci puisse être autre chose qu'un accident tragique».

Le conducteur du train, qui a pu sortir de l'hôpital, «collabore à l'enquête», a-t-il ajouté.

Défaillance technique du système de freinage ou erreur humaine étaient les hypothèses les plus souvent évoquées jeudi par les autorités comme par certains experts.

Au lieu de ralentir en entrant en gare, le train, bondé à cette heure (8 h 45), a poursuivi sa course et sauté les butoirs situés en bout de voie, selon des témoignages concordants recueillis par l'AFP et des médias américains.

La rame a ensuite traversé un hall de correspondance avant de s'écraser contre le mur épais séparant cette partie de la gare du hall principal.

Selon Michael Larson, un employé de la compagnie New Jersey Transit, interrogé sur CNN, le train a heurté les butoirs avec une telle violence qu'il s'est soulevé, provoquant un effondrement du plafond en verrière au-dessus des rails.

«Nous n'avons jamais ralenti», a raconté un passager du train, Jim Finan, interrogé sur la télévision Fox news. «On a enfoncé le butoir de plein fouet. Après il y a eu de la panique, des gens ont essayé de briser les vitres».

Il a confirmé que le train était bondé: «Tous ceux qui voyageaient debout se sont envolés» sous le choc, a-t-il raconté.

William Blaine, un conducteur de la compagnie qui se trouvait à proximité de l'accident, a estimé que le train était entré en gare à une vitesse d'environ 48 km/h.



Chaos et confusion

Une enquête a été ouverte par les autorités, qui associe des experts de l'autorité nationale pour la sécurité des transports, le National Transportation Safety Board.

La vice-présidente du NTSB, Bella Dinh-Zarr, qui a rappelé qu'un accident avait déjà eu lieu dans cette gare en mai 2011, a souligné que l'accès au wagon de contrôle du train était rendu difficile par l'effondrement de la verrière et la possible présence d'amiante dans la structure qui s'est effondrée.

Les enquêteurs devraient rester sur place pendant sept à dix jours, a-t-elle ajouté.



Hoboken, ville du chanteur Frank Sinatra et où fut filmé le célèbre Sur les quais d'Elia Kazan, est une ville animée, à l'architecture préservée, située juste en face de Manhattan, de l'autre côté de la rivière Hudson.

Des milliers de gens font la navette tous les jours par les transports en commun. Les gouverneurs des États de New York et du New Jersey se sont engagés à restaurer une partie du service dans l'après-midi et à mettre en place des bus supplémentaires.

Des images «terrifiantes»

Les images des photographes de l'AFP et des télévisions américaines jeudi matin ont montré une scène de chaos et de confusion, le train éventré, des câbles exposés partout. Les autorités ont assuré que personne n'était resté coincé dans les décombres.

«Quand je suis arrivé sur les lieux, j'ai vu des gens partir en courant, des gens blessés, certains gravement. Il y a clairement beaucoup de dégâts», a raconté à l'AFP Pancho Bernasconi, directeur de l'agence photographique Getty, qui se trouvait dans la gare.

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton s'est dite «bouleversée» tandis que son rival républicain Donald Trump a tweeté ses «condoléances» et sa «gratitude» envers les services de secours. Tous deux ont des attaches à New York.

Les accidents de train ne sont pas rares aux Etats-Unis où le manque d'investissements dans le réseau ferroviaire est souvent dénoncé.

Le dernier gros accident remonte à mai 2015, lorsqu'un train Washington-New York de la compagnie Amtrak a déraillé à Philadelphie, faisant 8 morts et 200 blessés.

La pire catastrophe remonte à octobre 1972, lorsque deux trains de banlieue étaient entrés en collision à Chicago, faisant 45 morts et plus de 330 blessés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer