Explosion dans le Bronx: un mort et 20 blessés

Les services de secours répondaient à un appel... (photo Mary Altaffer, AP)

Agrandir

Les services de secours répondaient à un appel concernant une possible fuite de gaz en se présentant à la maison située dans la 234e rue Ouest près de l'Avenue Irwin à 6 h 22 ce matin. Après leur arrivée, la résidence a explosé.

photo Mary Altaffer, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Une puissante explosion a soufflé une maison du Bronx à New York, peu après 7 h mardi matin, tuant un pompier haut gradé et blessant 20 personnes, dont neuf pompiers et six policiers.

La maison, qui aurait abrité un laboratoire de... (Photo Carlo Allegri, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

La maison, qui aurait abrité un laboratoire de drogues clandestin, a été complètement soufflée par l'explosion.

Photo Carlo Allegri, REUTERS

Plusieurs des blessés ont été emmenés à l'hôpital, ont déclaré des officiels du service des incendies de la ville de New York. On ne connaît pas pour l'instant la gravité de leurs blessures. Les enquêteurs n'ont toujours pas déterminé la cause de l'explosion.

Les services de secours répondaient à un appel concernant une possible fuite de gaz en se présentant à la maison située dans la 234e rue Ouest près de l'Avenue Irwin à 6 h 22 ce matin. 

Après leur arrivée, la résidence a explosé, le toit s'écroulant et un épais nuage de fumée recouvrant le voisinage.

when it exploded, 3 blocks away me and my son were in my apartment and the entire building shook.

Une vidéo publiée par Advocate of Wordz (@advocateofwordz) le

Les autorités ont identifié le pompier de New York tué dans l'explosion comme étant le chef de bataillon Michael Fahy, un vétéran ayant 17 ans d'expérience. 

Le maire de New York Bill de Blasio et le chef des services d'incendie de la ville Daniel Nigro ont affirmé que le père de trois enfants avait été blessé grièvement par un débris propulsé par l'explosion. Transporté d'urgence à l'hôpital, il n'a pu être sauvé.

Le syndicat de pompiers The Uniformed Firefighters Association of Greater New York a déclaré qu'il s'agissait du plus haut gradé à être tué dans l'exercice de ses fonctions depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Les forces de l'ordre croient que ce serait un laboratoire de confection de stupéfiants installé dans la maison qui serait à l'origine de l'explosion. 

Sans élaborer, le chef de la police de New York, James O'Neill, a affirmé que des enquêteurs investiguaient sur des informations faisant état d'une plantation de marijuana maison dans le secteur.



- Avec The New York Daily News, Reuters et l'Associated Press

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer