Un sympathisant nazi blesse neuf personnes à Houston

La fusillade a débuté vers 06h30 locales à... (PHOTO AP)

Agrandir

La fusillade a débuté vers 06h30 locales à l'extérieur d'une zone commerciale de Houston, métropole très étendue qui est la quatrième ville des États-Unis.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Un homme portant des insignes nazis et qui semblait mécontent de son employeur a blessé au fusil automatique neuf personnes lundi matin dans un centre commercial de Houston avant d'être abattu par les forces de l'ordre, ont annoncé la police et les pompiers.

Le tireur est un avocat de la région de Houston, au Texas, qui portait un ancien uniforme militaire sur lequel étaient épinglés des insignes nazis, a précisé la chef de la police de la ville Martha Montalvo, lors d'une conférence de presse.

Les autorités ont précisé avoir découvert d'autres vieux objets militaires datant de la Guerre civile à son domicile.

Le tireur semblait mécontent de son employeur, a déclaré de son côté le maire de Houston Sylvester Turner à la chaîne locale KTRK.

Il a utilisé un fusil et une arme de poing, tous les deux semi-automatiques, qui avaient été achetés légalement.

Les victimes ont subi des blessures de gravités diverses, certaines ayant été atteintes par balle et d'autres simplement coupées par des éclats de verre, a précisé Richard Mann, un porte-parole des pompiers. Les blessés ont été transportés à l'hôpital.

Une victime se trouve dans «un état critique», a rapporté la télévision ABC.

Le tireur présumé «a été touché par nos policiers. Il n'existe pas d'information sur un autre tireur», a fait savoir dans un premier temps la police de Houston. Le décès du tireur ensuite a été constaté, a-t-elle ajouté plus tard.

La fusillade a débuté vers 06h30 locales à l'extérieur d'une zone commerciale de cette métropole très étendue qui est la quatrième ville des États-Unis.

Une vidéo tournée par un témoin avec son téléphone cellulaire alors que le jour se levait montre un échange de tirs, des policiers tentant de se rapprocher du suspect en s'abritant derrière un mur.

Les télévisions américaines ont montré un stationnement d'une zone commerciale, sur lequel ont afflué des dizaines de véhicules de secours, ainsi que des voitures portant des impacts de balle.

Le tireur n'a pas immédiatement été transporté à l'hôpital, les démineurs voulant s'assurer qu'il ne portait pas d'explosif, a souligné M. Mann.

Les services de déminage ont également isolé la voiture du suspect et les immeubles alentours ont été placés en état de confinement. Au moins un robot de déminage a été déployé.

Le port d'arme visible sur la voie publique est autorisé au Texas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer