Charlotte: une vidéo de l'intervention policière rendue publique

La police a rendu publique la vidéo corporelle... (Capture d'écran de la vidéo du CMPD)

Agrandir

La police a rendu publique la vidéo corporelle du policier, lors de l'intervention policière qui a conduit à la mort de Keith Scott, mardi.

Capture d'écran de la vidéo du CMPD

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CHARLOTTE, N.C.

La police de Charlotte a rendu publiques samedi soir des images vidéo de l'incident au cours duquel un Noir a été tué en début de semaine et qui a déclenché une vague de manifestations dans cette ville du sud-est des États-Unis.

Le chef de la police de Charlotte-Mecklenburg, Kerr Putney, a déclaré lors d'une conférence de presse que des images «d'une caméra vidéo corporelle et d'une caméra fixée au tableau de bord» d'un véhicule de police seraient rendues publiques, répondant aux appels de manifestants qui ont défilé toutes les nuits depuis la mort de Keith Lamont Scott mardi.

Vidéo corporelle du policier

Les images pourraient permettre d'éclairer les circonstances de la mort de cet homme de 43 ans, dont la police affirme qu'il portait une arme tandis que ses proches assurent qu'il s'agissait d'un livre.

«Ce dont j'ai besoin, c'est la confirmation que lorsque la publication sera faite, il n'y aura pas d'impact négatif sur l'enquête (...) et je dispose désormais de cette assurance», a expliqué Kerr Putney, après plusieurs jours durant lesquels la police s'était refusée à diffuser les images.

La famille de Keith Lamont Scott avait, elle, diffusé vendredi une première vidéo choc montrant de façon imparfaite le moment de l'homicide. Il était impossible de déterminer sur ces images filmées par sa femme si M. Scott était armé ou non.

De la marijuana et une arme

Kerr Putney a affirmé que la police avait identifié de la marijuana et une arme, estimant alors que la situation posait un «problème pour notre sécurité et celle du public».

Des preuves ADN doivent aussi être publiées, a déclaré le chef de la police.

Durant quatre nuits consécutives, des manifestations parfois marquées par des violences ont agité Charlotte après cet incident, dernier symbole en date des brutalités policières que subissent les Noirs aux États-Unis.

Des manifestants ont envahi le parc Marshall, samedi... (PHOTO JASON MICZEK, REUTERS) - image 4.0

Agrandir

Des manifestants ont envahi le parc Marshall, samedi à Charlotte.

PHOTO JASON MICZEK, REUTERS

Rassemblement pacifiste  (par l'Associated Press)

Par ailleurs, plusieurs centaines de personnes se sont réunies, samedi après-midi, près du quartier général de la police de Charlotte, en Caroline du Nord, afin de prendre part à un rassemblement dominé par la musique et le pacifisme.

Durant l'événement, des orateurs et des chanteurs ont pris la parole pour dénoncer les incidents violents impliquant des policiers survenus un peu partout à travers le pays.

Debout sur une scène de fortune, l'organisateur Femi Shittu a souhaité la bienvenue aux participants et à leur «colère tout à fait justifiée» avant de céder la place à un duo de musicien.

Il s'agit d'une cinquième journée consécutive de manifestation à Charlotte après que des agents eurent abattu un Afro-Américain plus tôt cette semaine.

Le rassemblement de mercredi ayant pris un tour violent, la garde nationale a été dépêchée dans la ville du sud des États-Unis afin de calmer les esprits.

Les manifestations de jeudi et vendredi n'ont donné lieu à aucun dommage matériel ou violence, les organisateurs ayant insisté pour que les événements véhiculent désormais un message de paix.

Images vidéo captées par la femme de Keith Scott

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer