Quatrième soir de manifestations à Charlotte, Clinton repousse sa visite

La police de Charlotte refuse de rendre publique... (PHOTO MIKE BLAKE, REUTERS)

Agrandir

La police de Charlotte refuse de rendre publique une vidéo montrant l'intervention de ses agents face à la victime, Keith Lamont Scott.

PHOTO MIKE BLAKE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Meg Kinnard, Jonathan Drew
Associated Press
CHARLOTTE, N.C.

L'incertitude entourant l'homicide d'un Afro-Américain par la police a donné lieu à une quatrième manifestation en autant de soirs dans les rues de Charlotte, en Caroline du Nord.

Après la tombée de la nuit, des centaines de personnes sont descendues dans les rues, brandissant des pancartes et exhortant les autorités à diffuser les vidéos filmées par une caméra installée sur le tableau de bord d'une voiture de police et une autre portée par l'un des policiers qui pourraient montrer clairement ce qui s'est réellement passé.

Le rassemblement s'est passé dans le calme et la police a adopté une approche similaire à la veille, permettant aux manifestants de demeurer à l'extérieur après le couvre-feu entré en vigueur à minuit tant qu'ils étaient pacifiques.

Des manifestations ont aussi eu lieu dans la ville d'Atlanta, en Géorgie, où les protestataires étaient réunis à l'appel de la NAACP, la plus grande organisation de défense des Noirs aux États-Unis.

Hillary Clinton repousse sa visite prévue dimanche

Hillary Clinton a repoussé sa visite prévue dimanche dans la ville américaine de Charlotte, a annoncé vendredi soir son équipe de campagne.

La visite de Mme Clinton à Charlotte, où des émeutes ont suivi la mort d'un noir tué par la police, avait été annoncée vendredi après-midi par l'équipe de campagne de la candidate démocrate à la présidence.

«Hillary est reconnaissante et entend honorer l'invitation des responsables religieux» de Charlotte, a expliqué sa directrice de la communication Jennifer Palmieri dans un communiqué. Mais «après plus ample discussion avec les responsables de la communauté, nous avons décidé de repousser la visite de dimanche, pour ne pas impacter les ressources de la ville».

Mme Clinton «a l'intention de se rendre à Charlotte le dimanche suivant, si les circonstances le permettent», a ajouté Mme Palmieri.

Mme Clinton s'est déclarée favorable sur Twitter à ce que les vidéos prises durant l'intervention policière soient rendues publiques «sans délai».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer