Hermine pourrait redevenir un ouragan et se diriger vers la côte Est

Des débris bloquent l'accès à une rue de... (Photo John Raoux, AP)

Agrandir

Des débris bloquent l'accès à une rue de Cedar Key, en Floride, après le passage de Hermine, le 2 septembre.

Photo John Raoux, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josh Replogle, Brendan Farrington
Associated Press

Le premier ouragan à frapper la Floride en plus de dix ans a inondé des édifices sur le bord de la plage et fait tomber des arbres sur des maisons, vendredi. Il devait poursuivre dans les terres dans une trajectoire qui pourrait l'amener dans les secteurs densément peuplés de la côte Est avec des pluies torrentielles, de forts vents et des inondations.

Un arbre est tombé sur une maison lors... (PHOTO PHILIP SEARS, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Un arbre est tombé sur une maison lors du passage de Hermine, le 2 septembre à Tallahassee.

PHOTO PHILIP SEARS, REUTERS

Melvin Gatlin Jr. est allé constaté les dégâts... (Photo Russ Bynum, AP) - image 1.1

Agrandir

Melvin Gatlin Jr. est allé constaté les dégâts causés par Hermine sur la maison de son père, le 2 septembre à Valdosta, en Géorgie.

Photo Russ Bynum, AP

Hermine avait rapidement perdu de la force, en une tempête tropicale, alors qu'elle frappait la Géorgie et les Carolines. Mais le Centre national de surveillance des ouragans des États-Unis a prédit que la tempête retrouverait la puissance d'un ouragan, possiblement tôt lundi, en ce long congé férié de la fête du Travail.

Le système atteindrait le Maryland et le Delaware, avant de faiblir de nouveau en se dirigeant encore plus au nord.

Vendredi, en Floride, Hermine a surtout causé des interruptions de courant et des dommages matériels. En conférence de presse, le gouverneur de l'État, Rick Scott, a annoncé qu'un sans-abri était mort écrasé sous un arbre déraciné par les vents violents.

Environ 325 000 personnes étaient sans courant à l'échelle du pays, et plus de 107 000 en Géorgie.

À 17 h, la tempête se trouvait à environ 50 kilomètres de Charleston, en Caroline du Sud, et se déplaçait vers le Nord-Est à environ 32 kilomètres à l'heure, selon le centre national de surveillance des ouragans des États-Unis. Des vents soutenus soufflaient jusqu'à 80 kilomètres à l'heure.

Le porte-parole du service d'incendie de Tallahassee, Mike Bellamy, a pour sa part révélé que plusieurs résidants de la ville avaient été blessés par des arbres tombés sur leur demeure.

Hermine a fait son entrée sur le continent juste à l'est de St. Marks vers 1 h 30, heure avancée de l'Est, vendredi matin avec des vents soufflant à 128 kilomètres à l'heure.

Des ondes de tempête pouvant atteindre trois mètres ont menacé une bonne partie de la côte et les pluies torrentielles dans le sillage d'Hermine risquaient de provoquer des inondations dans les terres, notamment à Tallahassee.

La capitale de la Floride n'a pas été touchée par un ouragan depuis Kate en 1985.

Le dernier ouragan à avoir frappé la Floride était Wilma, le 24 octobre 2005. L'ouragan de catégorie 3 avait balayé les Everglades, tuant cinq personnes et causant des dommages évalués à 23 millions $ US.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer