Les incendies en Californie forcent la fermeture du château Hearst

Le château Hearst à San Luis Obispo.... (AP)

Agrandir

Le château Hearst à San Luis Obispo.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

L'extravagant château de William Randolph Hearst, sur la côte Pacifique, a fermé par mesure de précaution, alors que les pompiers progressaient dimanche dans leur lutte contre les gigantesques incendies qui ont dévoré des milliers d'hectares en Californie ces derniers jours.

La propriété du magnat de la presse du début du 20e siècle «est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison des incendies dans la région», expliquent ses administrateurs sur le site internet.

Le château, qui a notamment servi de modèle au «Xanadu» du Citizen Kane d'Orson Welles, est perché sur une colline à quelques centaines de mètres du Pacifique. Il a vu défilé le tout-Hollywood des années 1920 et 1930 et attire aujourd'hui des milliers de visiteurs. Il compte 115 pièces, deux piscines et un théâtre.

Les responsables préfèrent «évaluer la situation sur le front des incendies chaque jour» avant de rouvrir, car, d'après les médias locaux, le feu ne se trouve qu'à 3 km du château.

Les incendies sont favorisés en Californie par la sécheresse particulièrement aiguë qui y sévit depuis plusieurs années. Les pompiers luttent contre six foyers à travers cet Etat de la côte ouest des États-Unis.

Le feu qui menace le château Hearst, baptisé Chimney, n'est maîtrisé qu'à 35%, selon les autorités californiennes. En revanche, le Clayton Fire, au nord de San Francisco, est à 95% sous contrôle et le Bluecut Fire, à l'est de Los Angeles, qui a dévasté 15 000 hectares, est maîtrisé à 85%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer