Un résident du Texas infecté par le Zika

Un habitant du Texas a été infecté par le virus du Zika lors d'un voyage à... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Un habitant du Texas a été infecté par le virus du Zika lors d'un voyage à Miami, seul foyer de contamination autochtone relevé sur la partie continentale des États-Unis pour l'instant, selon les responsables de la santé de l'État.

«C'est le premier cas de contamination au Texas impliquant une transmission sur le continent américain», a précisé le département de la Santé. «Les responsables de la santé, après analyse minutieuse de la date d'apparition des symptômes, ont lié ce cas à un voyage à Miami».

La Floride a enregistré 30 cas de personnes contaminées localement par le virus. La zone de contamination «fait moins de deux kilomètres carré» dans le quartier de Wynwood à Miami, a souligné lundi le gouverneur de l'État, Rick Scott.

Les autorités de santé de Floride enquêtent toutefois sur quatre autres quartiers où des contaminations autochtones pourraient avoir eu lieu.

Le virus est principalement transmis par le moustique, mais il peut également se transmettre par contact sexuel. Il est particulièrement actif en Amérique du Sud et en Amérique centrale.

Les personnes touchées ont peu de symptômes mais la maladie peut être dramatique pour les femmes enceintes car le virus peut provoquer de graves malformations du foetus.

Le Texas, qui n'avait jusque-là enregistré que des cas liés à des infections lors de voyages à l'étranger, est «en alerte en raison de transmissions locales possibles».

Il a enregistré la semaine passée le premier décès d'un bébé lié au Zika. Sa mère avait été infectée lors d'un voyage en Amérique latine.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer