É.-U.: le cannabis reste illégal au niveau fédéral

Le cannabis «ne répond pas aux critères pour... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le cannabis «ne répond pas aux critères pour les traitements médicaux généralement admis aux États-Unis, car il y a un manque de sécurité pour son utilisation sous surveillance médicale et il y a un fort risque d'abus», a souligné la DEA.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le cannabis continue d'être une substance illégale aux États-Unis même pour un usage médical, a annoncé jeudi l'agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA), alors que plusieurs États l'ont pourtant légalisé.

Le cannabis reste classé comme une substance de Catégorie 1 et donc illégale quels que soient ses usages, a indiqué la DEA dans un communiqué.

Le cannabis «ne répond pas aux critères pour les traitements médicaux généralement admis aux États-Unis, car il y a un manque de sécurité pour son utilisation sous surveillance médicale et il y a un fort risque d'abus», a souligné la DEA.

L'agence publie une lettre adressée par son directeur Chuck Rosenberg aux gouverneurs des États de Washington (nord-ouest) et de Rhode Island (nord-est) dans laquelle il détaille les raisons de ce refus qui s'appuie, selon lui, sur «une analyse complète des publications scientifiques et médicales sur la marijuana».

Il y reconnait que la Catégorie 1 «comprend des substances qui sont très dangereuses et d'autres qui le sont moins, y compris la marijuana qui est moins dangereuse que d'autres drogues placées dans d'autres catégories».

«Cela peut apparaitre à certains comme étrange, mais le critère d'inclusion dans la Catégorie 1 n'est pas le danger relatif», souligne-t-il.

Plusieurs États américains --Colorado, Oregon, Washington, Alaska et la capitale fédérale Washington DC-- ont légalisé le cannabis pour un usage récréatif. L'usage médicinal est autorisé dans 25 États.

Les électeurs californiens notamment doivent se prononcer en novembre pour légaliser ou non le cannabis à usage récréatif après qu'une proposition de loi ait recueilli les quelque 366 000 signatures nécessaires pour être soumise au vote.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer