Une copie de Mein Kampf ayant appartenu à Hitler vendue 20 000 $

Hitler avait gardé cet exemplaire pour son usage... (PHOTO JIM WATSON, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Hitler avait gardé cet exemplaire pour son usage personnel, ou comme un cadeau potentiel pour un admirateur.

PHOTO JIM WATSON, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CHESAPEAKE CITY

Un exemplaire du livre d'Adolf Hitler «Mein Kampf» ayant appartenu au leader nazi a été adjugé vendredi 20655 dollars aux États-Unis.

Le livre, relié de cuir rouge, avait été découvert par des soldats américains à la libération de Munich à la fin de la Seconde Guerre mondiale, selon la maison d'enchères Alexander Historical Auctions qui le proposait à la vente. L'acheteur est Américain.

Hitler l'avait gardé pour son usage personnel, ou comme un cadeau potentiel pour un admirateur, selon la même source.

Il avait été estimé entre 12 000 et 15 000 dollars.

La première page de l'ouvrage est signée de 11 officiers américains d'un bataillon de la 45e division d'infanterie, premiers soldats à avoir libéré Munich.

«De l'appartement d'Adolph Hitler à Munich le 2 mai 1945», avait écrit - avec le prénom mal orthographié - l'un de ces officiers avant de signer la page. Dix autres militaires ont également signé cette première page.

Dans une lettre du 20 août dernier, la fille d'un de ces militaires, le capitaine Daniel Allen, avait expliqué que son père avait rapporté le livre chez lui à la fin de la guerre.

Plus de dix personnes ont renchéri par téléphone et en ligne pour acheter l'ouvrage, a précisé à l'AFP la maison d'enchères installée à Chesapeake City, dans le Maryland (est).

Hitler avait écrit Mein Kampf (Mon combat) en 1924 alors qu'il était détenu pour trahison à la suite du putsch manqué de Munich.

Dans ce manifeste politique, également autobiographique, il énonce le programme politique qu'il suivra en tant que Führer: expansionnisme, renouveau national allemand, haine des Juifs qui conduira à la Shoah.

L'exemplaire de 354 pages vendu vendredi de Mein Kampf, volume II, faisait partie d'une édition limitée imprimée par l'imprimeur nazi Verlag Franz Eher à Munich en 1927.

Des millions d'exemplaires de Mein Kampf avaient été vendus en Allemagne après l'arrivée d'Hitler au pouvoir en 1933, jusqu'à sa mort en 1945.

À partir de 1936, tous les jeunes mariés s'en voyaient offrir un exemplaire.

De nouveaux exemplaires de l'ouvrage ont été publiés en Allemagne en janvier, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, malgré des réticences, après l'expiration des droits d'auteur.

Pendant 70 ans, les autorités de Bavière avaient refusé que le livre soit republié, par respect pour les victimes du nazisme et pour éviter toute incitation à la haine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer