Les inondations poursuivent leurs ravages dans le Midwest

Les inondations, aggravées par plus de 25 centimètres... (Photo Kate Munsch, AFP)

Agrandir

Les inondations, aggravées par plus de 25 centimètres de pluie sur une période de trois jours à partir de Noël, ont fait 25 morts au Missouri et en Illinois.

Photo Kate Munsch, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

De rares inondations hivernales continuaient à faire des ravages lundi dans le Midwest américain où des digues menaçaient de se rompre sous la pression de l'eau, selon les autorités.

Depuis Noël, au moins 25 personnes ont perdu la vie dans les États de l'Illinois et du Missouri en raison d'inondations qui ont aussi englouti des centaines de maisons, de commerces, et tué des milliers de bovins au Texas, plus au sud.

Et les pertes pourraient encore s'alourdir au cours des prochains jours, ont prévenu des météorologues: «Les digues qui retiennent les eaux de la rivière Illinois sont saturées et certaines d'entre elles ont même cédé», a déclaré à l'AFP Steve Buan, hydrologue au Service national de météorologie.

Depuis dix jours, des inondations alimentées par de fortes pluies ont déversé plus de 25 centimètres de précipitations en certains points de la vallée du fleuve Mississippi, déjà touchée par des pluies intenses plus tôt en décembre.

Résultat, le niveau des eaux de ce fleuve qui traverse le centre des États-Unis n'a jamais été aussi élevé pour un mois de décembre depuis que les colons ont commencé à noter ses crues dans les années 1870, a détaillé M. Buan.

Les autorités de l'Illinois ont déjà distribué plus d'un million de sacs de sable afin de consolider les digues et ainsi protéger des villes et les infrastructures menacées de nouveaux déversements. «Le niveau des eaux demeurera élevé pour plusieurs jours, sinon plusieurs semaines», a d'ailleurs prévenu Patti Thompson, porte-parole de l'Autorité locale des services d'urgence.

«Plus longtemps le niveau des eaux restera élevé, plus longtemps les digues seront sous pression», a-t-elle résumé.

Les eaux actuellement contenues pourraient aussi causer des ravages plus en aval lorsque les pluies printanières s'abattront sur la région, a prévenu M. Buan.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer