Une caricature provoque le courroux de Ted Cruz

Ted Cruz se trouve en tête des sondages... (Photo AP)

Agrandir

Ted Cruz se trouve en tête des sondages républicains dans l'Iowa.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Un dessin satirique du Washington Post montrant le candidat républicain Ted Cruz tenant en laisse ses deux filles représentées en singes a scandalisé le sénateur, qui a répliqué avec une caricature de Hillary Clinton tenant en laisse deux chiens prénommés le Post et le New York Times.

Un dessin satirique du Washington Post montrant le... (Photo tirée de Twitter) - image 1.0

Agrandir

Photo tirée de Twitter

«Classe. Le Washington Post fait de l'humour avec mes filles. Vous pouvez m'attaquer moi, mais Caroline et Catherine ne jouent pas dans votre ligue», a réagi sur Twitter l'élu texan, candidat aux primaires républicaines de 2016 pour la Maison-Blanche.

Le dessin, oeuvre de la caricaturiste Ann Telnaes, prix Pulitzer en 2001, a rapidement été retiré du site internet du quotidien de Washington. L'artiste, en dessinant Ted Cruz déguisé en Père Noël tenant en laisse deux petits singes représentant ses filles, avait mis pour légende: «Ted Cruz utilise ses filles comme instruments politiques».

Ann Telnaes souhaitait ainsi pointer du doigt une vidéo de campagne parodique du candidat où on le voit lire un livre imaginaire avec sa femme et ses deux filles dans son salon décoré d'un sapin de Noël. Il y compare notamment sa rivale candidate démocrate Hillary Clinton au «Grinch», personnage de fiction maléfique et jamais content qui veut voler Noël.

«C'est généralement notre politique éditoriale de laisser les enfants tranquilles (...) Je comprends pourquoi Ann pensait faire une exception dans ce cas précis, mais je ne suis pas d'accord», a écrit Fred Hiatt, éditorialiste du Washington Post en expliquant le retrait du dessin.

«Il n'y a pas grand-chose qui m'atteint, mais se moquer de mes filles c'est trop», a encore dit Ted Cruz aux télévisions qui l'accompagnaient mercredi dans l'Iowa (centre). «Ce n'est pas compliqué, ne vous moquez pas de petites filles de cinq et sept ans. Ne m'embêtez pas avec mes enfants, n'embêtez pas les enfants de Marco (Rubio), n'embêtez pas les enfants de Hillary (Clinton)... Laissez les enfants en dehors de ça».

Ted Cruz, en tête des sondages républicains dans l'Iowa, qui sera le premier État à voter le 1er février, a aussi répliqué en tweetant un dessin montage montrant Hillary Clinton tenant en laisse deux chiens représentant le Washington Post et le New York Times.

«Voilà qui me semble une meilleure idée pour un dessin humoristique, Hillary et ses chiens-chiens», dit Ted Cruz, accusant ainsi les grands médias d'être à la solde de la candidate démocrate.

Le Washington Post est une cible facile pour les candidats républicains, qui accusent les grands journaux de référence de biais anti-conservateurs. Les candidats Donald Trump, Jeb Bush et Marco Rubio ont d'ailleurs dénoncé le dessin retiré du Post.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer