Des écoles du New Hampshire fermées après une menace

L'école secondaire Nashua Sud (Nashua South High School)... (PHOTO ARCHIVES BOSTON GLOBE)

Agrandir

L'école secondaire Nashua Sud (Nashua South High School) était l'une des deux écoles ciblées par la menace, selon des officiels.

PHOTO ARCHIVES BOSTON GLOBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Toutes les écoles publiques de la ville américaine de Nashua au New Hampshire sont restées fermées lundi, en raison d'une «menace de violence précise», six jours après une mesure similaire prise à Los Angeles.

Ces menaces visaient les élèves et le personnel des deux écoles secondaires de la ville de 88 000 habitants, a précisé le responsable local des écoles de Nashua Mark Conrad, sur le site internet des écoles.

Il a ajouté que la menace était «spécifique» à ce lundi, et que les autorités scolaires, travaillant avec la police, avaient donc préféré «être prudentes et fermer toutes les écoles». «Je pense qu'elles rouvriront mardi», a-t-il ajouté.

La ville compte 12 écoles primaires, trois collèges et deux secondaires, et la décision a affecté des milliers d'enfants et personnels.

Selon la police, la menace - qui n'a pas été détaillée - a été envoyée par courriel à un responsable scolaire.

Mardi dernier, toutes les écoles de Los Angeles, soit quelque 1000 établissements, avaient été fermées après des menaces qui finalement se sont révélées non crédibles. Plus de 640 000 élèves avaient été affectés.

La mesure avait été prise par «abondance de précaution», selon les autorités, deux semaines après l'attentat de San Bernardino, qui avait fait 14 morts, tués au fusil d'assaut par un couple radicalisé d'origine pakistanaise, lors d'un déjeuner de Noël.

Une menace similaire à celle de Los Angeles avait été reçue le même jour à New York, visant les écoles, mais les autorités new-yorkaises avaient rapidement parlé de canular, et les établissements scolaires étaient restés ouverts. Le chef de la police de New York Bill Bratton - qui avait dirigé celle de Los Angeles entre 2002 et 2009 - avait estimé que ses collègues de la côte ouest avaient surréagi.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer