Jimmy Carter en rémission de son cancer

L'ancien président américain Jimmy Carter.... (Photo Elise Amendola, archives AP)

Agrandir

L'ancien président américain Jimmy Carter.

Photo Elise Amendola, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

L'ancien président américain et prix Nobel de la Paix Jimmy Carter, 91 ans, a annoncé dimanche être en rémission de son cancer au cerveau, selon le Centre Carter.

Les médecins lui avaient retiré cet été une tumeur au foie et identifié quatre petits mélanomes dans son cerveau.

«Mon dernier scanner par IRM (imagerie par résonnance magnétique) n'a montré aucun signe d'anciens ou de nouveaux mélanomes», a affirmé Jimmy Carter sur le site du Centre Carter, sa fondation de promotion de la paix.

L'ex-président a d'abord annoncé la nouvelle à sa paroisse baptiste dans sa ville natale de Plains, en Georgie, ont rapporté des médias locaux.

Son petit-fils James Carter a aussitôt crié «victoire» sur Twitter. «Vous voyez? Je savais qu'il n'était pas vraiment un humain», a-t-il encore réagi dans Atlanta Journal-Constitution.

Plusieurs membres de la famille de l'ex-président sont morts d'un cancer du pancréas.

Le Centre Carter avait déjà indiqué le mois dernier que le 39e président américain répondait bien au traitement.

Le président Carter, ingénieur nucléaire de formation et ancien gouverneur de Georgie, fait partie des quatre anciens présidents américains toujours en vie, avec les George Bush père et fils ainsi que Bill Clinton.

Il a dirigé les États-Unis de 1977 à 1981 et été artisan des accords de Camp David.

Il était aussi aux commandes lors de la prise d'otages américains en Iran en 1979-80, qui lui avait valu une réputation de naïveté à l'international et de nombreux détracteurs dans son pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer