Québécoise assassinée à San Francisco: trois arrestations

Audrey Carey... (PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE DE SAN FRANCISCO)

Agrandir

Audrey Carey

PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE DE SAN FRANCISCO

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Portland, Oregon

Deux hommes et une femme ont été arrêtés relativement au décès de la Québécoise Audrey Carey, survenu il y a quelques jours à San Francisco, a indiqué vendredi la police.

Le corps d'Audrey Carey, 23 ans, de Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie, a été découvert samedi dernier dans le parc Golden Gate, à San Francisco. Elle parcourait la côte Ouest américaine et avait profité de son passage à San Francisco pour assister au festival de musique Hardly Strictly Bluegrass, dans le secteur où son cadavre a été découvert. Elle a été abattue d'une balle à la tête.

Les suspects - Morrison Haze Lampley, 23 ans, Sean Michael Angold, 24 ans, et une jeune femme de 18 ans, Lila Scott Alligood - ont été arrêtés mercredi après-midi à la sortie d'une soupe populaire de Portland, en Oregon, à environ 600 kilomètres au nord de San Francisco. Les suspects sont décrits comme des marginaux, sans domicile fixe connu.

Ils ont d'abord été interpellés pour le meurtre de Steve Carter, 67 ans, dont le corps a été découvert lundi soir le long d'un sentier pédestre à Marin County, au nord de San Francisco, où il allait promener son chien. Le professeur de yoga avait lui aussi été tué par balle, et les suspects ont été arrêtés à bord de sa voiture, retracée grâce au GPS à bord.

Selon la police, les suspects auraient tué leurs victimes à l'aide d'une arme à feu volée dans une voiture non verrouillée, au centre-ville de San Francisco. Le propriétaire de l'arme avait signalé le vol le 1er octobre.

Les trois suspects, détenus à Portland, devraient être transférés la semaine prochaine en Californie.

Audrey Carey a pu être identifiée par la police de San Francisco grâce à des documents découverts sur elle et un téléphone cellulaire retrouvé à proximité de son cadavre. Le sergent Michael Andraychak, de la police de San Francisco, a indiqué que les suspects étaient aussi en possession de biens appartenant à la jeune femme. Les autorités ont aussi indiqué que lors de l'arrestation des trois suspects en Oregon, la police avait retrouvé l'arme à feu qui aurait servi à abattre Audrey Carey et Steve Carter.

Le corps de la jeune femme a été découvert samedi matin, après le premier jour du festival Hardly Strictly Bluegrass, à quelques kilomètres de là.

La famille de la Québécoise a publié un communiqué, mardi, remerciant tous ceux qui lui ont exprimé des voeux de sympathie et offert leur appui. La famille de cette femme «pleine de vie et aimée de tous» précisait également vouloir vivre son deuil dans l'intimité.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer