Un colis contenant du matériel radioactif égaré pendant dix jours

Une université du Texas a indiqué mardi avoir remis la main sur un paquet... (Photo d'archives La Presse)

Agrandir

Photo d'archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Une université du Texas a indiqué mardi avoir remis la main sur un paquet contenant du matériel radioactif, livré à des fins de recherche, qui avait été égaré il y a une dizaine de jours.

«L'université Texas A&M a localisé le paquet contenant du matériel radioactif qui était perdu. Il a été retrouvé dans l'un de nos locaux de stockage sécurisés pour matériel dangereux», a fait savoir un porte-parole de l'établissement.

«Le paquet n'a pas été ouvert, n'est pas endommagé et se trouve dans son emballage d'expédition d'origine. Le paquet est sûr pour le transport et pour être conservé et le public n'a jamais couru un quelconque danger», a poursuivi cette source.

L'université avait fait savoir lundi qu'elle cherchait à «localiser ce paquet aussi vite que possible parce qu'il contient du matériel radioactif», dans un communiqué cité par la chaîne de télévision locale KBTX.

Ce paquet, protégé par deux couches de matériaux de confinement, ne présente pas de danger si on n'y touche pas, avait précisé l'université.

Il a été envoyé le 21 août et était destiné au service de sécurité des radiations de l'université, selon un courriel d'un assistant du service sécurité de l'université, citant FedEx, et évoqué par la chaîne de télévision.

Le paquet est parti de la société SEE (Science Engineering and Education Company), basée à Edina, dans le Minnesota (nord), qui fabrique ce genre de matériel.

FedEx livre régulièrement ce genre de matériel sensible aux universités ou à d'autres entités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer