Chicago: chasse à l'homme pour retrouver les meurtriers d'un policier 

Des policiers et des membres d'autres forces de... (Photo Stacey Wescott, AP/Chicago Tribune)

Agrandir

Des policiers et des membres d'autres forces de sécurité, parfois vêtus d'uniformes de camouflage militaires, ont été vus en train de se poster sur des toits et le long de la voie ferrée, examinant le terrain à travers la lunette de visée de leur fusil ou avec des jumelles.

Photo Stacey Wescott, AP/Chicago Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
FOX LAKE, Ill.

Une importante chasse à l'homme a été lancée, mardi, dans le nord de l'Illinois après qu'un policier eut été tué alors qu'il poursuivait un groupe de suspects.

L'agent, dont l'identité n'a pas été révélée, a communiqué par radio avec les répartiteurs afin de les aviser qu'il pourchassait trois hommes dans les rues de Fox Lake, une ville située à environ 88 kilomètres au nord de Chicago.

La communication avec le policier, qui se déplaçait à pied, a toutefois été rapidement coupée après cet échange, a indiqué le porte-parole du bureau du shérif du comté de Lake, le sergent Christopher Covelli.

M. Covelli a raconté que les renforts étaient arrivés sur les lieux un peu plus tard et avaient découvert leur collègue blessé par balle. Ce dernier n'a pas survécu à ses blessures.

Le shérif adjoint, Raymond Rose, a affirmé en entrevue avec le journal Chicago Tribune que la victime avait également été dépouillée de son arme et de son équipement.

Des policiers et des membres d'autres forces de sécurité, parfois vêtus d'uniformes de camouflage militaires, ont été vus en train de se poster sur des toits et le long de la voie ferrée, examinant le terrain à travers la lunette de visée de leur fusil ou avec des jumelles. D'autres sont descendus d'hélicoptères avec leur arme à la main, prêts à passer à l'action.

Une école secondaire située dans les environs a également été bouclée, les élèves et les employés ayant reçu l'ordre de rester cachés et de se tenir loin des fenêtres.

Les autorités de Fox Lake ont demandé l'aide d'autres forces de l'ordre, dont le FBI, qui a envoyé des agents afin qu'ils puissent prêter main-forte à la police locale.

Cara Smith du bureau du shérif du comté de Cook a indiqué que deux chiens de son service avaient aussi été dépêchés pour fouiller le territoire densément boisé où se déroulent les recherches.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer