Mariage gai: une fonctionnaire du Kentucky défie la Cour suprême

La greffière Kim Davis discute avec David Moore,... (PHOTO TIMOTHY D. EASLEY, AP)

Agrandir

La greffière Kim Davis discute avec David Moore, après qu'elle eut refusé à l'homme le document indispensable pour qu'il puisse se marier, à Morehead au Kentucky, le 1er septembre.

PHOTO TIMOTHY D. EASLEY, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Une agente d'un comté de l'État américain du Kentucky a une nouvelle fois refusé de délivrer des licences de mariage à des couples homosexuels mardi, invoquant sa foi chrétienne malgré une injonction de la Cour suprême.

La fonctionnaire, Kim Davis, est la greffière du comté de Rowan («county clerk»), et dirige le bureau délivrant aux couples désireux de se marier le document indispensable pour célébrer une union.

La Cour suprême a généralisé à tous les États-Unis en juin le droit des couples de même sexe de se marier, mais Kim Davis a depuis refusé les demandes. Plusieurs couples l'ont assignée en justice et la justice fédérale l'a enjointe à se conformer au droit. La Cour suprême a en outre rejeté lundi la requête de la fonctionnaire qui avait demandé un sursis pendant qu'elle faisait appel, au nom de sa foi religieuse.

Mardi matin, caméras et journalistes accompagnaient les couples revenus demander une licence.

«Nous ne délivrons pas de licence de mariage aujourd'hui», dit-elle à un couple, selon une vidéo filmée par un journaliste du journal local Courier-Journal.



«En vertu de quelle autorité?», lui demande un des hommes, qui haussent la voix et l'accusent de discrimination.

«L'autorité de Dieu», répond calmement Kim Davis, qui demande ensuite en vain au couple, entouré de journalistes et d'amis, de s'éloigner du guichet.

«Mes convictions ne peuvent pas être séparées de moi-même», dit-elle, avant d'implicitement anticiper une éventuelle sanction à son égard: «je suis prête à faire face aux conséquences, de même que vous ferez face aux conséquences le jour du jugement».

Le gouverneur du Kentucky, Steve Beshear, avait ordonné en juillet aux greffiers d'obéir à la Cour suprême et de marier les couples de même sexe, ou de démissionner.

Selon le Courier-Journal, les couples ont à nouveau assigné Kim Davis en justice mardi pour qu'elle soit sanctionnée.

Les couples de même sexe ont gagné le droit de se marier dans chaque État américain le 26 juin, lors d'une décision historique de la plus haute cour du pays. Jusqu'alors, les États-Unis formaient un patchwork juridique: certains États avaient légalisé le mariage homosexuel, d'autres avaient été forcés de le faire par la justice fédérale, et d'autres continuaient à l'interdire.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer