La Maison-Blanche prête au veto pour protéger le droit d'avorter

Le porte-parole de l'exécutif américain, Josh Earnest... (Photo Manuel Balce, archives AP)

Agrandir

Le porte-parole de l'exécutif américain, Josh Earnest

Photo Manuel Balce, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

La Maison-Blanche a menacé vendredi d'opposer le veto présidentiel à toute initiative républicaine visant à réduire le budget alloué à la plus importante organisation de planification familiale des États-Unis, qui réalise notamment des avortements.

Le porte-parole de l'exécutif américain Josh Earnest a indiqué que tout projet fiscal, «guidé idéologiquement», prévoyant de réduire les financements de l'organisation à but non lucratif Planned parenthood «serait certainement quelque chose qui se heurterait au veto présidentiel».

Planned parenthood est depuis longtemps la bête noire des militants conservateurs américains.

Un groupe d'opposants a récemment diffusé des vidéos enregistrées en caméra cachée, supposées montrer des employés de l'organisation proposant de vendre des tissus de foetus.

La Maison-Blanche s'est montrée sceptique concernant l'authenticité de ces images.

«Nous avons vu des tentatives de stratégies de ce genre avec d'autres organisations extrémistes ayant des intentions idéologiques», a relevé M. Earnest, ajoutant que celles-ci n'avaient pas résisté aux vérifications.

Cette dernière tentative s'inscrit dans le cadre de la campagne électorale pour la présidentielle de 2016, les candidats républicains les plus conservateurs cherchant désespérément à se démarquer de la pléthore d'aspirants à l'investiture de leur parti.

Le sénateur Ted Cruz s'est notamment dit prêt à anticiper les coupes --qui interviennent habituellement en octobre avec le début de l'année budgétaire-- afin de fermer l'organisation plus rapidement.

Selon l'institut de sondage Gallup, 50% des Américains estiment que le choix d'avorter appartient aux femmes, tandis que 44% se disent opposés à l'avortement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer