Un précieux trésor du 18e siècle repêché au large de la Floride

Le trésor a été remonté il y a... (Photo Sam Wolfe AP/The Press-Journal)

Agrandir

Le trésor a été remonté il y a un mois des eaux peu profondes de la côte à Fort Pierce, à environ 130 kilomètres au nord de Miami.

Photo Sam Wolfe AP/The Press-Journal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Une famille de chercheurs de trésors a repêché une collection de pièces de monnaie estimée à un million de dollars dans l'épave d'un galion espagnol du 18e siècle coulé au large de la Floride, a indiqué mardi l'entreprise chargée des recherches.

«Félicitations à toute la famille Schmitt et à l'équipage de l'Aarrr Booty», a écrit la société 1715 Fleet-Queens Jewels sur sa page Facebook.

Le trésor, estimé à un million de dollars, comprend 51 pièces de monnaie en or, douze mètres de chaînes en or et une pièce frappée pendant le règne de Philippe V. Cette dernière est l'élément le plus précieux de la trouvaille, car elle est extrêmement rare, a relevé Brent Brisben, de Queens Jewel, auprès du site d'informations Florida Today.

Le trésor a été remonté il y a un mois des eaux peu profondes de la côte à Fort Pierce, à environ 130 kilomètres au nord de Miami.

Mais l'annonce n'a été faite que cette semaine pour coïncider avec le 300e anniversaire du naufrage d'une flotte de navires en provenance de Cuba qui, fin juillet 1715, a sombré dans un puissant ouragan, a expliqué M. Brisben.

Le trésor proviendrait du «Capitana», navire piloté par Don Juan Esteban de Ubilla qui transportait quantité d'objets de valeur. L'Espagne avait récupéré une grande partie du trésor après son naufrage, mais des centaines de milliers de pièces, d'une valeur estimée à 550 millions de dollars, n'ont pas encore été retrouvées, selon la société Queen Jewels.

La loi autorise l'État de Floride à garder 20% des trésors découverts au large de ses côtes. Le reste devrait être divisé entre Queen Jewels et la famille Schmitt.

Après une longue bataille judiciaire, l'Espagne avait toutefois obtenu en 2012 des tribunaux américains qu'un autre trésor découvert au large de la Floride par la société privée Odyssey lui soit rendu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer