É.-U.: la génération Y plus nombreuse que les baby-boomers

Le nombre d'Américains nés entre 1982 et 2000, tranche d'âge surnommée... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le nombre d'Américains nés entre 1982 et 2000, tranche d'âge surnommée génération Y, sont désormais plus nombreux que les baby-boomers, nés durant le pic de fertilité après la Seconde Guerre mondiale, indiquent les dernières estimations du Bureau du recensement des États-Unis.

La génération Y, aussi baptisée «Millenials» en anglais, dépasse ainsi ses aînés, nés entre 1946 et 1964, en devenant le groupe d'âge le plus nombreux aux États unis, où ils représentent désormais plus d'un quart de la population.

Les 83,1 millions d'Américains nés entre 1982 et 2000 ont aussi des origines ethniques plus diverses que les baby-boomers: 44,2% d'entre eux sont Noirs, Hispaniques, Asiatiques ou appartiennent à une autre minorité.

Les baby-boomers américains sont 75,4 millions.

Les chiffres du Bureau du recensement révèlent aussi une autre première: la classe d'âge des Américains de moins de 5 ans n'est désormais plus majoritairement blanche: 50,2% d'entre eux appartiennent à une minorité ethnique.

La population américaine, composée de quelque 321 millions de personnes selon ces derniers chiffres, est «devenue ethniquement plus diverse», affirme le bureau.

En 2014, les personnes appartenant à une minorité ethnique constituaient 37,9% de la population totale contre 32,9% il y a dix ans.

Dans plusieurs États - Hawaï, le District de Columbia, la California, le Nouveau-Mexique, le Texas et le Nevada -, la population blanche est minoritaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer