Un Amérindien se bat pour porter des plumes à l'école

Christian Titman fait partie de la tribu des... (Photo: AP)

Agrandir

Christian Titman fait partie de la tribu des Pit River.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Un étudiant amérindien de 18 ans a demandé l'annulation d'une interdiction de porter des coiffes traditionnelles ornées de plumes d'aigle lors de sa cérémonie de remise de diplômes, ont indiqué des militants mardi.

Christian Titman, qui fait partie de la tribu des Pit River, veut pouvoir porter des plumes en tant que «moyen d'expression de son héritage culturel et religieux», affirme la puissante association de défense des droits de l'Homme ACLU dans un communiqué, ajoutant que le refus des autorités de laisser les adolescents le faire prouve «une mauvaise compréhension de la loi».

L'académie Clovis Unified School, qui supervise l'école secondaire Clovis High School, à 320 km au sud-est de San Francisco, a justifié l'interdiction dans une lettre à l'ACLU le mois dernier, énumérant les accessoires «acceptables» lors de la cérémonie de remise des diplômes.

«Les étudiants doivent se comporter d'une façon qui respecte l'aspect formel de la cérémonie», explique cette lettre, précisant que l'interdiction des accessoires vise à «éviter de perturber» l'événement.

Les ballons et les appareils ou gadgets qui font du bruit ont aussi été interdits, précise la lettre.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer