Loretta Lynch prête serment comme ministre américaine de la Justice

Loretta Lynch, 55 ans, devient la première femme... (PHOTO GARY CAMRON, REUTERS)

Agrandir

Loretta Lynch, 55 ans, devient la première femme noire à la tête du ministère de la Justice.

PHOTO GARY CAMRON, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La première ministre noire de la Justice des États-Unis Loretta Lynch a prêté serment lundi devant le vice-président Joe Biden qui l'a enjoint de désormais «mener la marche vers une meilleure unité» dans le pays.

La fille d'un pasteur baptiste qui a prêché pour les droits civiques il y a 50 ans à Greensboro en Caroline du Nord, Loretta Lynch a souligné qu'elle était la preuve qu'«on peut tout faire». «Nous pouvons rétablir la confiance et la foi en nos lois et ceux qui les font respecter», a-t-elle déclaré en référence aux récentes bavures policières qui ont entaché les rapports entre la communauté afro-américaine et les policiers.

Loretta Lynch, 55 ans, qui devient la première femme noire à la tête du ministère de la Justice, succède à Eric Holder, également afro-américain, qui a démissionné après plus de six ans à ces fonctions.

Peu avant de prêter serment sur la Bible, en présence de sa famille et d'élus démocrates, dans la majestueuse salle de conférence du ministre de la Justice, la 83e procureure générale a promis d'«imprégner le système judiciaire pénal de force et d'équité pour la protection (...) des droits de tous».

En présence également du directeur du FBI James Comey, l'ancienne procureure fédérale à New York a pris possession du ministère le jour des obsèques à Baltimore de Freddie Gray, un jeune Noir mort dans des circonstances indéterminées d'une fracture cervicale après son interpellation par la police.

«C'est un moment extraordinaire», s'est félicité le vice-président Joe Biden, «il était temps, il était temps que cette femme prête serment».

Barack Obama l'avait nommé en novembre pour succéder à Eric Holder, mais la nomination s'est retrouvée otage d'une bataille entre la majorité républicaine et la minorité démocrate du Sénat.

Aux États-Unis, les membres du cabinet présidentiel doivent faire l'objet d'un vote d'approbation du Sénat. Mais Loretta Lynch a battu un record de lenteur en la matière: cela a pris 167 jours pour la voir confirmée par la chambre haute.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Freddie Gray inhumé à Baltimore

    États-Unis

    Freddie Gray inhumé à Baltimore

    Famille, amis et anonymes rendaient hommage à Freddie Gray, un jeune Noir de 25 ans mort dans des circonstances encore indéterminées après son... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer