Première élection municipale à Ferguson depuis les émeutes

Quelque 15 000 personnes sont inscrites sur les... (PHOTO JEFF ROBERSON, AP)

Agrandir

Quelque 15 000 personnes sont inscrites sur les listes électorales, mais seulement 12% avaient voté l'an dernier pour élire le maire.

PHOTO JEFF ROBERSON, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Quatre noirs faisaient partie des huit candidats à l'élection municipale partielle qui se tenait mardi à Ferguson (Missouri), la première depuis les émeutes qui ont suivi la mort en août l'an dernier d'un jeune Noir tué par un policier blanc.

Trois sièges sont vacants dans le conseil municipal qui rassemble six personnes et est, pour l'instant, dominé par des blancs puisqu'un seul conseiller est noir.

Quelque 15 000 personnes sont inscrites sur les listes électorales, mais seulement 12% avaient voté l'an dernier pour élire le maire.

Cette ville de la banlieue de Saint Louis abrite 21 000 habitants, dont les deux-tiers sont noirs. La communauté noire, historiquement, prend peu part à la vie municipale.

Ferguson a été au centre de l'attention internationale après la mort de Michael Brown, 18 ans, tué alors qu'il était non armé par Darren Wilson, un policier blanc.

Cette mort a donné lieu à des semaines de manifestations dans tout le pays, parfois ponctuées d'émeutes.

Un rapport du ministère de la Justice avait conclu à l'absence de preuves pour poursuivre le policier en justice, mais publié un rapport accablant sur les pratiques racistes coutumières de la police et de responsables de la municipalité.

Le chef de la police de la ville, un juge municipal et un responsable municipal ont notamment depuis démissionné alors que le maire de la ville, James Knowles, dont le siège n'est pas en jeu, fait l'objet d'une campagne appelant à sa démission.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer