Obama demandera une hausse du budget de la défense en 2016

L'administration Obama, qui doit publier son projet de... (PHOTO SHAH MARAI, ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'administration Obama, qui doit publier son projet de budget lundi, prévoit des dépenses militaires pour l'année fiscale 2016 de 534,3 milliards dollars, auxquelles s'ajoutent des dépenses de guerre de 50,9 milliards pour l'Afghanistan et l'opération contre le groupe armé État islamique en Irak et en Syrie, a rapporté un responsable militaire.

PHOTO SHAH MARAI, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le président américain Barack Obama va demander dans son projet de budget une hausse des dépenses militaires pour 2016 pour les porter à 585 milliards de dollars, dépassant ainsi les limites imposées par le Congrès, ont indiqué des responsables américains.

Le projet de budget du Pentagone prévoit une hausse des dépenses en armes, recherche et maintenance, qui avaient été réduites sous l'effet des coupes budgétaires automatiques, ont précisé ces responsables à l'AFP mercredi soir.

Ces coupes étaient devenues effectives en 2013 après qu'élus démocrates et républicains au Congrès eurent échoué à trouver un accord pour réduire le déficit des États-Unis.

L'administration Obama, qui doit publier son projet de budget lundi, prévoit des dépenses militaires pour l'année fiscale 2016 de 534,3 milliards dollars, auxquelles s'ajoutent des dépenses de guerre de 50,9 milliards pour l'Afghanistan et l'opération contre le groupe armé État islamique en Irak et en Syrie, a rapporté un responsable militaire.

Ce budget servirait pour 107,7 milliards à des programmes d'armement (soit 14,1 milliards de plus par rapport à l'année précédente), pour 69,8 milliards à la recherche et au développement (soit 6,3 milliards de plus).

Il financerait notamment l'achat de 57 avions de chasse F-35 du groupe Lockheed Martin, a ajouté ce responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

Quelque 209,8 milliards de dollars serviraient au fonctionnement et à la maintenance, qui avaient été particulièrement affectés par les coupes automatiques.

Mais ce projet de budget devra encore être adopté par le Congrès, désormais entièrement contrôlé par les républicains, qui avait voté ces coupes limitant le budget du Pentagone à environ 500 milliards.

Ce projet de budget dépasse les limites autorisées de 35 milliards, et marquerait une augmentation de 38 milliards par rapport à l'année dernière.

Avec ces coupes automatiques, le Pentagone avait dû mettre certains de ses salariés en congé forcé (non payés) et réduire ses dépenses de formation et maintenance.

De hauts responsables militaires mercredi ont de nouveau mis en garde contre ces coupes, qui généreraient du «vide» et nuiraient au moral, à la modernisation et à la réactivité des armées.

Pour limiter les dépenses du Pentagone, l'administration Obama suggère d'augmenter le coût des soins aux militaires et de ralentir la croissance de certaines aides comme celles au logement, selon ces responsables.

Les républicains, grands partisans de la hausse des dépenses militaires, risquent de se retrouver dans une position difficile, car ils devront pour ce faire mettre fin aux coupes automatiques et ouvrir ainsi la voie à une augmentation des dépenses, ce à quoi ils s'opposent régulièrement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer