Rupert Murdoch critiqué après un tweet islamophobe

Rupert Murdoch.... (PHOTO RICK WILKING, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Rupert Murdoch.

PHOTO RICK WILKING, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le magnat des médias Rupert Murdoch a tenté mercredi d'éteindre le feu des critiques après des commentaires hostiles à l'égard des musulmans faits sur Twitter dans la foulée les attentats jihadistes de Paris qui ont fait 17 morts.

Le 9 janvier, M. Murdoch, patron de News Corp et 21st Century Fox, avait écrit sur son compte Twitter: «La plupart des musulmans sont peut-être pacifiques, mais jusqu'à ce qu'ils admettent qu'il y a un cancer djihadiste et qu'ils le détruisent, ils doivent être tenus pour responsables».

Le magnat, âgé de 83 ans, a alors déclenché une levée de boucliers. Sur Twitter, le hashtag RupertsFault («La faute de Rupert») a fait florès.

J.K. Rowling, la créatrice de Harry Potter, s'est lancée dans l'arène en envoyant: «Je suis née chrétienne. Si cela me rend responsable de Rupert Murdoch, je m'auto-excommunierais».

Pour tenter de calmer les critiques, M. Murdoch a alors écrit mercredi: «je ne voulais certainement pas dire que tous les musulmans sont responsables des attaques de Paris. Mais la communauté musulmane doit débattre et s'attaquer à l'extrémisme».




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer