Jeb Bush s'approche d'une candidature à l'investiture républicaine

Jeb Bush... (Photo: AFP)

Agrandir

Jeb Bush

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Peoples
Associated Press
Washington

Le républicain Jeb Bush a annoncé mardi la formation d'un comité d'action politique (PAC) dont le rôle sera de préparer sa candidature à l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle de 2016.

M. Bush, frère et fils d'anciens présidents, figure déjà parmi les favoris à l'investiture, même s'il devra vraisemblablement affronter bon nombre de candidats.

L'ancien gouverneur de la Floride a diffusé une vidéo en espagnol et en anglais sur sa page Facebook. Il y dit que ce comité lui permettra «d'appuyer des candidats qui croient que les principes conservateurs aideront tous les Américains à se lever». Un employé a indiqué que l'organisation permettra à M. Bush d'engager du personnel, de mener des sondages et de payer les visites qu'ils comptent faire auprès d'importants donateurs et de dirigeants du Parti républicain.

Il avait déjà annoncé, le mois dernier, son intention d'étudier activement la possibilité de se présenter à la présidence des États-Unis en 2016.

La formation de ce comité lui permettra aussi de se replacer sur l'échiquier politique, lui qui ne détient aucun mandat politique depuis 2007.

Plusieurs candidats républicains potentiels, dont les sénateurs Rand Paul et Marco Rubio ainsi que le gouverneur texan Rick Perry, ont déjà créé des PAC, il y a plusieurs mois, afin de jeter pour chacun d'entre eux les bases d'une organisation électorale nationale.

M. Bush a adopté un ton populiste sur la page Facebook de son comité nommé Right to Rise. Il y affirme que «des millions de nos compatriotes des classes moyennes croient que le rêve américain n'est plus accessible pour eux (...), que le théâtre politique n'est plus juste et équitable.»

Selon lui, «trop de pauvres ont perdu espoir en un avenir meilleur», ajoutant que les si huit dernières années ont été profitables pour les plus riches, «elles ont été des années perdues pour le reste de l'Amérique.»

M. Bush continue de sillonner le pays afin de collecter des fonds pour sa campagne. Il doit rencontrer des donateurs dans les villes cossues du Connecticut au cours de la semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer