Un jeune Noir tué par la police visait un agent avec une arme

Sur une vidéo de surveillance, on perçoit une... (Photo AP)

Agrandir

Sur une vidéo de surveillance, on perçoit une silhouette qui brandit une arme en direction d'une voiture de police.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Un jeune Américain noir tué la semaine dernière par un policier blanc près de Ferguson, où un incident similaire avait provoqué des émeutes, pointait une arme en direction de l'agent, ont annoncé les autorités mardi.

Le 23 décembre, Antonio Martin, 18 ans, avait été tué par un policier blanc dans une station-service de Berkeley, tout près de Ferguson, dans le centre des Etats-Unis, où des émeutes ont de nouveau éclaté le mois dernier après la décision d'un grand jury de ne pas poursuivre le policier blanc ayant tué en août Michael Brown, un jeune Noir de 18 ans non armé.

Mais, à l'inverse de Michael Brown, Antonio Martin était armé lors de l'altercation et a menacé de tirer sur un policier, selon un rapport présenté par le chef de la police de Berkeley, Frank McCall, lors d'une conférence de presse.

«M. Martin était armé, il a essayé de tirer lorsqu'il a pointé son arme sur l'agent de police», a-t-il dit.

«L'agent a craint pour sa vie, a reculé et, tout en reculant, a tiré trois fois», a-t-il ajouté.

Selon M. McCall, plusieurs témoins ont confirmé cette version. Sur une vidéo de surveillance, on perçoit une silhouette qui brandit une arme en direction d'une voiture de police.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer