Viol collectif à l'UVA: Rolling Stone présente ses excuses

L'histoire avait choqué l'opinion publique américaine et plusieurs... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

L'histoire avait choqué l'opinion publique américaine et plusieurs manifestations dénonçant une culture du silence sur les campus américains face aux allégations d'agressions sexuelles avaient eu lieu, comme celle-ci à proximité de l'UVA.

PHOTO ARCHIVES AP

La Presse

Le Rolling Stone a présenté ses excuses à ses lecteurs pour avoir relayé une histoire de viol collectif survenu sur le campus de l'Université de Virginie, en se basant sur le témoignage de la présumée victime, appelée Jackie, qui au regard de nouvelles informations apparaît aujourd'hui manquer de cohérence. Le magazine américain affirme avoir malencontreusement fait confiance à la présumée victime.

Commentez sur le blogue de Richard Hétu >>

L'histoire avait choqué l'opinion publique américaine et plusieurs manifestations dénonçant une culture du silence sur les campus américains face aux allégations d'agressions sexuelles avaient eu lieu.

Lire le communiqué du Rolling Stone (en anglais)




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer