La police de Cleveland a déjà fait un usage «excessif» de la force

Le ministre américain de la Justice Eric Holder.... (PHOTO YURI GRIPAS, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le ministre américain de la Justice Eric Holder.

PHOTO YURI GRIPAS, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

La police de Cleveland - où un enfant noir de 12 ans a été abattu par un policier en novembre - a fait un usage «excessif» de la force par le passé, a indiqué jeudi le ministre américain de la Justice.

Eric Holder a déclaré que cette conclusion était le résultat d'une enquête fédérale menée depuis une année et demie à Cleveland (Ohio).

«L'enquête a conclu qu'il y avait des raisons de croire que la police de Cleveland s'est engagée sur un terrain ou une pratique d'usage de la force déraisonnable et inutile, en violation du 4e Amendement de la Constitution», a affirmé le ministre, lui-même noir, en visite à Cleveland.

M. Holder s'est engagé dans une tournée de certaines polices du pays, après la mort de plusieurs Noirs américains, tués par des policiers blancs, pour l'instant restée impunie.

L'enquête, lancée en mars 2013, a évalué les pratiques d'usage de la force dans la police de Cleveland, où plusieurs incidents importants avaient été constatés par le passé. Sa conclusion intervient peu de temps après que Tamir Rice, garçon noir de 12 ans, a été tué fin novembre par un policier alors qu'il manipulait une arme factice dans une aire de jeux.

Pour résoudre les questions soulevées par l'enquête, le ministère de la Justice et la ville de Cleveland se sont entendus sur une série de réformes à engager.

«Des mesures concrètes, réelles et pratiques peuvent être prises pour s'assurer non seulement que la police assure sa mission de manière constitutionnelle, mais aussi pour promouvoir la sécurité publique, celle des policiers, la confiance et la coopération, la transparence et la légitimité», a souligné le ministre.

Cette déclaration intervient au lendemain de l'annonce par un grand jury de New York qu'un policier blanc ne sera pas inculpé après la mort d'un père de famille noir lors d'une interpellation musclée. Mais le gouvernement a ouvert une enquête fédérale sur de possibles violations des droits civiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer