Davantage d'Américains soutiennent les républicains

Des partisans de Mitch McConnell, leader de l'opposition républicaine... (Photo: Reuters)

Agrandir

Des partisans de Mitch McConnell, leader de l'opposition républicaine au Sénat, qui livre une chaude lutte à la démocrate Alison Lundergan Grimes dans l'État du Kentucky.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Sept Américains sur 10 ont une mauvaise appréciation de la première économie du monde et presque autant affichent leur méfiance vis-à-vis du gouvernement, donnant un avantage aux républicains à une semaine des élections de mi-mandat, selon un sondage publié mardi.

Une majorité d'Américains (56%) désapprouvent le président démocrate Barack Obama, et ils blâment davantage les démocrates que les républicains (par trois contre un) pour les difficultés de leur pays, précise le sondage réalisé pour la chaîne ABC News et le quotidien Washington Post.

Trois Américains sur 10 affirment qu'ils voteront mardi prochain pour punir le président, soit deux fois plus que ceux qui indiquent qu'ils voteront pour exprimer leur soutien à Obama.

En dépit de la baisse du chômage et des signes de croissance de l'économie, 70% des Américains accordent une mauvaise note à l'économie et six sur 10 disent avoir peu ou pas du tout confiance dans le gouvernement pour résoudre les crises.

Avec l'arrivée du virus Ebola aux États-Unis et la progression du groupe État islamique (EI) au Moyen-Orient, la plupart des électeurs estiment que la capacité du gouvernement à s'atteler aux problèmes importants s'est réduite ces dernières années.

Ce qui pourrait décourager les démocrates d'aller voter le 4 novembre et doper les chances des républicains de conserver la majorité à la Chambre des représentants, voire de remporter les six sièges dont ils ont besoin pour contrôler le Sénat.

Quelque 46% des Américains pensent que les républicains contrôleront le Sénat, contre 33% qui prédisent le contraire.

Parmi ceux susceptibles d'aller voter, 50% affirment qu'ils voteront pour les républicains, contre 44% pour les démocrates.

Signe de la frustration des Américains vis-à-vis de leurs élus, quatre sur 10 estiment que la politique sera la même, quel que soit le parti majoritaire au Congrès.

Seuls 68% des Américains suivent ces élections de près, au lieu de 76% en 2010 et 80% en 2006.

Le sondage a été réalisé par téléphone, en anglais et en espagnol, auprès de 1204 adultes, dont 1032 électeurs enregistrés, entre le 23 et le 26 octobre. La marge d'erreur est de trois à quatre points.

Au Sénat néanmoins, actuellement aux mains des démocrates et qui pourrait tomber dans l'escarcelle des républicains, les démocrates pourraient récupérer des sièges clés d'après de récents sondages.

En Alaska, un sondage de la société pro-républicaine Hellenthal and Associates donne pour la première fois 10 points d'avance au sénateur démocrate sortant Mark Begich devant son concurrent républicain Dan Sullivan.

Dans l'Iowa, le démocrate Bruce Braley devance d'un petit point le conservateur Joni Ernst, d'après un sondage du Loras College réalisé auprès de 1121 électeurs inscrits.

Dans le conservateur Arkansas, le sénateur démocrate Mark Pryor a réduit son écart de deux points face au républicain Tom Cotton, à 43% contre 45%, selon un sondage NBC News/Marist.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer