Éradiquer la pauvreté, le meilleur antidote contre l'extrémisme selon Kerry

Le secrétaire d'État des États-Unis, John Kerry.... (Photo Mandel NGAN, AFP)

Agrandir

Le secrétaire d'État des États-Unis, John Kerry.

Photo Mandel NGAN, AFP

Agence France-Presse
WASHINGTON

Éradiquer la pauvreté dans le monde et doper les politiques de développement seront le plus puissant antidote contre l'extrémisme de groupes armés comme l'État islamique (EI), a plaidé vendredi le chef de la diplomatie américaine John Kerry.

Le secrétaire d'État est chargé de bâtir une coalition internationale contre l'organisation EI qui sévit en Irak et en Syrie. Mais le temps d'un discours à Washington, il s'est écarté de la diplomatie pour défendre avec force le renforcement des politiques de santé publique ou d'éducation pour lutter contre le radicalisme islamiste.

«Qu'il s'agisse de l'EIIL (État islamique en Irak et au Levant, ancien acronyme pour l'EI), de Boko Haram (au Nigeria) ou des shebab (en Somalie), leur idéologie n'a pas pour projet de construire une nation», a fustigé M. Kerry devant un auditoire de spécialistes des politiques de développement.

Ces organisations radicales que Washington qualifie de «terroristes» «n'ont aucun projet de création d'emplois, ne proposent aucune de ces choses auxquelles les gens tiennent le plus. Leur stratégie consiste à capitaliser sur les doléances de ceux qui se sentent marginalisés», a dénoncé le patron de la diplomatie américaine.

Concrètement, il a dévoilé une enveloppe de 63 millions de dollars destinée aux secteurs de la santé, notamment pour la lutte contre le virus VIH du sida, au Kenya, en Tanzanie, en Zambie, au Nigeria et au Vietnam.

«Investir dans les fondements de la croissance économique --santé, éducation, sécurité alimentaire-- est absolument crucial», a lancé John Kerry, dans un discours enlevé.

«Lorsque les extrémistes mesurent leurs succès à l'aune de qui ils ont détruit, nous sommes obligés de mesurer nos réussites à ce que nous bâtissons», a encore dit le ministre.

L'un des volets de la stratégie des États-Unis pour «affaiblir, et à terme, détruire l'EI» consiste à dénier à cette organisation sunnite ultra-radicale tout statut d'État doté d'une idéologie acceptable et de politiques sociales et économiques.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer