Tracy Morgan: la sécurité des camions sous examen

Le président de Wal-Mart a fait savoir que l'entreprise «assumerait... (Photo: AP)

Agrandir

Le président de Wal-Mart a fait savoir que l'entreprise «assumerait l'entière responsabilité» si les autorités déterminent que son camion a provoqué l'accident.

Photo: AP

Bruce Shipkowski
Associated Press
Trenton

Des enquêteurs fédéraux se penchaient dimanche sur la question du transport par camion et d'autres problèmes de sécurité dans la foulée d'un carambolage mortel sur une autoroute du New Jersey qui a laissé l'acteur Tracy Morgan et deux autres dans un état grave, en plus de faire un mort.

M. Morgan, anciennement de Saturday Night Live et de 30 Rock, a été transporté à l'hôpital par hélicoptère et était toujours dans un état critique, mais un porte-parole a précisé qu'il «réagissait davantage» dimanche. Lewis Kay a ajouté que le comédien avait été opéré dimanche pour une jambe cassée, et devrait demeurer à l'hôpital pendant «plusieurs semaines». Toujours selon M. Kay, l'acteur souffre d'un fémur, d'un nez et de plusieurs côtes cassées.

Un conducteur employé par Wal-Mart et originaire de Géorgie a été accusé de meurtre par véhicule interposé et est sous le coup de quatre chefs d'accusation de voie de fait par automobile. Selon les autorités, Kevin Roper, âgé de 35 ans, n'aurait pas ralenti à l'approche de véhicules, tôt samedi matin, et a viré à la dernière minute pour éviter un accident. Son camion-remorque a embouti l'arrière de la limousine de M. Morgan, tuant le comédien James «Jimmy Mack» McNair, ont fait savoir les autorités.

Tracy Morgan... (Archives AP) - image 2.0

Agrandir

Tracy Morgan

Archives AP

Tyrone Gale, qui conduisait la limousine, a déclaré à ABC News qu'il était désorienté après que le véhicule se fut renversé, et qu'il pouvait entendre M. Morgan appeler à l'aide.

M. Roper, accompagné de son avocat, s'est rendu à la police de l'État. Il a été libéré à l'aide d'une caution de 50 000 $ US, samedi soir, et a été suspendu, a indiqué dimanche un représentant de Wal-Mart.

De son côté, le président du géant de la vente au détail a fait savoir par voie de communiqué que l'entreprise «assumerait l'entière responsabilité» si les autorités déterminent que son camion a provoqué l'accident.

Le National Transportation Safety Board travaille avec la police pour tenter de voir si l'accident a des liens avec le transport commercial par camion et la sécurité des limousines.

M. Morgan, natif de New York, revenait d'un spectacle d'un hôtel au Delaware lorsque l'accident s'est produit. Au total, six véhicules ont été impliqués dans le carambolage, mais aucun passager des autres véhicules n'a été blessé.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer