Hillary Clinton serait une présidente «très efficace», estime Obama

«Hillary et moi, nous sommes copains», a assuré... (PHOTO JASON REED, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

«Hillary et moi, nous sommes copains», a assuré le président Obama, lors d'un entretien accordé à ABC.

PHOTO JASON REED, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
WASHINGTON

Barack Obama a estimé vendredi que Hillary Clinton serait «très efficace» si elle lui succédait à la présidence des États-Unis, et affirmé que lui et son ancienne secrétaire d'État étaient devenus «copains».

Dans un entretien accordé à la télévision ABC, M. Obama s'est vu demander ce qu'il pensait de Mme Clinton, qui figure en tête des sondages dans la perspective des primaires démocrates pour la présidentielle de 2016, mais n'a pas encore dévoilé ses intentions.

«Hillary et moi, nous sommes copains», a assuré le président, qui avait arraché en 2008 la nomination démocrate face à Mme Clinton, à l'issue d'une campagne acharnée et parfois acerbe, et avait ensuite offert à l'ancienne première dame de diriger la diplomatie américaine.

«Je pense que parce que nous avons fait la plus longue campagne des primaires de l'histoire, et que nos équipes menaient bataille sur le plan politique, il y a toujours eu cette idée que lorsqu'elle est devenue secrétaire d'État, c'était un peu un mariage forcé», a estimé M. Obama, en démentant que ce soit le cas.

Saluant la loyauté et l'efficacité de Mme Clinton à son poste, qu'elle a quitté début 2013, M. Obama a remarqué que c'était à elle de décider de briguer la Maison-Blanche en 2016.

«Je ne sais pas ce qu'elle fera, mais je sais que si elle décidait d'être candidate à la présidence, elle serait très efficace» à ce poste en cas de victoire, a encore affirmé le dirigeant, dont le second mandat se terminera le 20 janvier 2017.

«J'ai eu la chance d'avoir des gens formidables autour de moi, qui travaillent dur et sont efficaces, comme elle, le vice-président (Joe) Biden et mon secrétaire général» Denis McDonough, a remarqué le président.

Hillary Clinton, 66 ans, est actuellement la mieux placée, selon les sondages, pour emporter l'investiture démocrate en vue de la présidentielle dans deux ans et demi, une candidature contre laquelle se mobilisent déjà les républicains.

Elle est sur le point de publier un livre de mémoires, dont les médias américains distillent des extraits depuis cette semaine.

Michelle présidente?

Barack Obama a assuré vendredi que son épouse ne serait jamais candidate à la Maison-Blanche... sauf intervention extra-terrestre.

M. Obama s'est vu demander ce qu'il penserait si son épouse lui annonçait dans 10 ans vouloir devenir présidente.

«Je dirais: qu'avez-vous fait de ma femme? Parce qu'à mon avis, un extra-terrestre aurait volé son corps», a répondu M. Obama en riant lors d'un entretien à la télévision ABC.

«Une chose que je peux vous promettre est que Michelle ne sera pas candidate à une fonction élective», a ajouté le président, qui doit conclure son second mandat le 20 janvier 2017.

En avril 2012, Mme Obama avait exclu de suivre les traces de son mari, assurant que diriger la première puissance mondiale constituait un «travail vraiment difficile».

«L'une des choses que l'on apprend sur soi lorsqu'on grandit, c'est quelles sont ses forces et quels sont ses intérêts. Et pour moi, c'est autre chose que d'être présidente», avait-elle ajouté.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Poutine ironise sur Hillary Clinton

    Europe

    Poutine ironise sur Hillary Clinton

    Le président russe Vladimir Poutine a ironisé mercredi à propos de l'ancienne secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, qu'il a qualifiée de... »

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer