Nouvelle alerte aux tornades dans le sud et le centre des États-Unis

Un drapeau américain sort de la fenêtre d'une... (PHOTO CARLO ALLEGRI, REUTERS)

Agrandir

Un drapeau américain sort de la fenêtre d'une voiture de collection abîmée par le passage de violentes tornades à Vilonia, dans l'Arkansas, le 28 avril.

PHOTO CARLO ALLEGRI, REUTERS

Agence France-Presse
Washington

De nouvelles tornades ont dévasté lundi le sud-est des États-Unis, portant à au moins 29 le nombre de victimes tuées par les tempêtes en deux jours, selon un nouveau décompte des médias mardi.

Selon la chaîne de télévision NBC, plusieurs tornades ont traversé lundi le nord de l'Alabama, en dévastant surtout la ville d'Athens, et une partie du Mississippi, frappant surtout Louisville et Tupelo.

> En images

Les gouverneurs de l'Alabama et de Géorgie, un État également sur la route des tornades, ont décrété l'état d'urgence.

Les services météo ont averti que d'autres tornades violentes étaient attendues mardi du Texas au Tennessee. «De nombreuses tornades sont à attendre, certaines intenses» dans la vallée du Bas-Mississippi, la vallée du Tennessee et les États proches du golfe du Mexique, ont-ils prévenu.

Au total, 75 millions de personnes vivent dans les zones menacées, dont 1,4 million dans des zones à haut risque.

En déplacement aux Philippines, le président Barack Obama a transmis ses condoléances aux victimes et promis l'aide de l'État fédéral. «Je veux que tout le monde sache que votre pays est là pour vous aider à faire face (à la situation) et à reconstruire aussi longtemps qu'il le faudra», a déclaré M. Obama depuis Manille.

«C'est le chaos en ce moment», a affirmé sur CNN James Firestone, le maire de la ville de Vilonia, dans l'Arkansas, au nord de Little Rock, la capitale de l'État.

Le centre-ville «semble avoir été complètement rasé. Il reste quelques pans de bâtiments debout, du gaz s'échappe des canalisations. Les conduites d'incendie sont hors d'état. Nous avons des victimes», a-t-il témoigné.

C'est «bien pire qu'il y a trois ans», car la zone touchée est plus vaste, a déclaré lundi sur NBC le chef de la police locale, Brad McNew. Il a toutefois estimé que le bilan aurait été sûrement bien pire sans le déclenchement des sirènes prévenant la population de l'arrivée d'une tornade.

«Je me suis moi-même réfugié avec ma famille dans un abri anti-tornade qui était à quelques kilomètres d'où nous nous trouvions. Beaucoup de personnes y étaient déjà. Ça a vraiment marché», a-t-il dit.

Le sénateur du Mississippi Giles Ward s'est réfugié dans la salle de bain avec sa femme, quatre autres membres de la famille et leur chien, alors qu'une tornade a détruit sa maison en brique de deux étages en seulement 30 secondes, a-t-il témoigné sur CBS News.

Aide de La Garde nationale

Des images de la télévision locale montraient des voitures retournées, des maisons éventrées, d'autres réduites à une pile de débris.

Les tornades ont également dévasté une grande partie de la ville de Mayflower, commune de 2300 habitants au nord-ouest de Little Rock.

L'autoroute 40, un des grands axes routiers est-ouest des États-Unis, a dû être fermée dans la région de Mayflower en raison des nombreux débris et véhicules renversés jonchant la chaussée.

Quelque 15 000 foyers sont sans électricité depuis le passage des tornades.

«Plus de 50 soldats de La Garde nationale de l'Arkansas aident les secours locaux dans les villes de Vilonia et Mayflower», a affirmé lundi le colonel Steven Warren, un porte-parole du Pentagone.

Dans l'Iowa, la tornade a aussi déversé des trombes d'eau, déraciné des arbres et arraché le toit d'un centre médical dans la ville de Oskaloosa, qui compte plus de 10 000 habitants.

Dans l'Oklahoma, une puissante tornade a frappé la petite ville de Quapaw, qui compte environ 900 habitants.

«De nombreuses maisons et des bâtiments ont été endommagés, certains détruits», a précisé à l'AFP Keli Cain, des services d'urgence de l'État.

Dans l'État voisin du Kansas, les autorités signalent également des dizaines de maisons détruites, mais pas de victimes pour le moment.

Fin mai 2013, au moins 20 personnes dont sept enfants avaient péri dans de puissantes tornades qui avaient balayé l'Oklahoma, en particulier la petite ville de Moore, dans la banlieue d'Oklahoma City, où les vents avaient soufflé pendant 40 minutes avec des pointes supérieures à 320 km/h.

Avec 1200 tornades en moyenne par an, les États-Unis sont le pays qui subit le plus grand nombre de tornades dans le monde. Elles sont particulièrement fréquentes dans les États des grandes plaines - Texas, Oklahoma, Kansas -, mais aussi en Floride.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer