Les démocrates perdent une élection test en Floride

Le républicain David Jolly a été élu le 11... (PHOTO BRIAN BLANCO, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le républicain David Jolly a été élu le 11 mars à la Chambre des représentants, vitoire perçue par plusieurs comme un gage de l'impopularié de l'Obamacare.

PHOTO BRIAN BLANCO, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
Washington

Les démocrates américains ont perdu mardi une élection législative partielle en Floride perçue comme un baromètre de la popularité de la réforme du système de santé de Barack Obama, contre laquelle le candidat républicain victorieux avait fait activement campagne.

Malgré le résultat serré (environ 3400 voix d'écart sur près de 182 000), l'élection du républicain David Jolly à la Chambre des représentants était interprétée mercredi matin par les observateurs et états-majors politiques comme le signal qu'«Obamacare», le surnom de la réforme, pouvait être un redoutable argument de campagne lors des législatives de novembre, quand la totalité de la Chambre et le tiers du Sénat seront renouvelés.

«Sa victoire montre que les électeurs cherchent des représentants qui se battront pour mettre fin au désastre d'Obamacare», a déclaré le président du comité national républicain, Reince Priebus.

«David a fait campagne sur un programme de promotion de la libre entreprise américaine en abrogeant Obamacare, et les électeurs ont été réceptifs», s'est félicité le sénateur républicain de Floride, Marco Rubio.

La Chambre est actuellement largement dominée par les républicains (233 sièges contre 199 pour les démocrates). Le Sénat est en revanche à majorité démocrate (55 sièges contre 45 pour les républicains).




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer