Coupable de la pire attaque homophobe de New York

Associated Press

Le leader présumé d'un gang de rue new-yorkais a admis, jeudi, avoir participé à une des pires attaques homophobes de l'histoire de la métropole américaine.

Idelfonso Mendez a enregistré un plaidoyer de culpabilité qui pourrait l'envoyer derrière les barreaux pendant 14 ans. Il a plaidé coupable à des accusations d'agression, mais non à des accusations de crime haineux.

Les avocats de Mendez avaient conclu une entente avec le procureur du Bronx pour éviter à la victime de devoir venir témoigner dans le cadre d'un procès.

Mendez et plusieurs autres hommes étaient accusés d'avoir battu et torturé, en octobre 2010, deux adolescents et un homme qu'ils soupçonnaient d'être homosexuels.

L'homme de 26 ans était à ce moment le leader du gang Latin King Goonies et une des victimes était une jeune recrue du groupe.

Mendez a accepté toute la responsabilité de l'agression, mais il a ajouté qu'il était sous l'effet de la drogue quand il a été interrogé par la police. Il prétend que plusieurs des affirmations qui lui sont attribuées sont fausses.

Six autres personnes purgent actuellement des peines de prison en lien avec cette affaire.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer