L'État du Nouveau-Mexique légalise le mariage homosexuel

La Cour Suprême du Nouveau-Mexique a adopté la décision... (Photo archives AFP)

Agrandir

La Cour Suprême du Nouveau-Mexique a adopté la décision à l'unanimité.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La Cour suprême du Nouveau-Mexique a légalisé jeudi le mariage homosexuel, faisant de cet État de l'ouest américain le 17e à autoriser les unions entre personnes de même sexe.

Les militants des droits des homosexuels et lesbiennes ont salué une journée «historique», alors que plus d'un tiers des États américains autorisent désormais les mariages entre homosexuels.

«En tant qu'État, nous nous sommes toujours efforcés de traiter toutes les familles avec dignité et respect, et la décision d'aujourd'hui (...) poursuit cette tradition», a déclaré Laura Schauer Ives, directrice de l'Union américaine de défense des libertés civiles (ACLU) au Nouveau-Mexique.

Dans la constitution du Nouveau-Mexique, rien n'indique qu'un mariage doive nécessairement être contracté par deux personnes de sexe différent. Plusieurs comtés avaient donc procédé à des unions entre homosexuels, aujourd'hui officiellement validées par la décision de la Cour suprême.

Dans sa décision adoptée à l'unanimité, la plus haute juridiction de l'État affirme: «Tous les droits, protections et responsabilités qui découlent du mariage doivent s'appliquer de façon égale aux couples homosexuels et hétérosexuels», écrit la cour.

La gouverneure du Nouveau-Mexique, Susana Martinez, opposé au mariage gai, a néanmoins appelé au respect de la décision de la Cour suprême.

«Mon opinion personnelle sur ce sujet est bien connue, et je suis persuadée que la plupart des habitants du Nouveau-Mexique pensent, comme moi, que la question aurait dû être traitée par un vote du peuple», écrit-elle dans un communiqué.

«Au lieu de cela, la Cour suprême est intervenue et a rendu sa décision. Même s'il y aura probablement beaucoup de débats autour de cette décision, j'invite les habitants du Nouveau-Mexique à continuer à se respecter les uns les autres», ajoute-t-elle.

Le Nouveau-Mexique rejoint seize autres États, ainsi que la capitale fédérale Washington, où les homosexuels et les lesbiennes peuvent se marier: Californie, Connecticut, Delaware, Hawaii, Illinois, Iowa, Maine, Maryland, Massachusetts, Minnesota, New Hampshire, New Jersey, New York, Rhode Island, Vermont et l'État de Washington.

L'année 2013 a été faste pour les droits des homosexuels, au niveau des États comme au niveau fédéral. En juin, la Cour suprême des États-Unis avait abrogé la loi dite de Défense du Mariage (DOMA), qui privait les couples homosexuels des droits fédéraux accordés aux couples mariés hétérosexuels.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer