Ebola: le Canada déploie une équipe médicale de l'armée en Sierra Leone

Le Canada déploie en Sierra Leone une équipe médicale de l'armée pour... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

La Presse Canadienne
OTTAWA

Le Canada déploie en Sierra Leone une équipe médicale de l'armée pour participer à la lutte contre l'épidémie d'Ebola dans ce pays.

Ottawa a indiqué jeudi que jusqu'à 40 membres du personnel médical des Forces armées canadiennes seront déployés dans ce pays d'Afrique de l'Ouest. Les médecins, infirmières, ambulanciers et employés de soutien oeuvreront pendant six mois aux côtés de collègues militaires du Royaume-Uni au centre de traitement de Kerry Town, au sud de la capitale, Freetown. Ils auront pour mission de soigner les professionnels de la santé de la Sierra Leone et de l'étranger qui ont été exposés au virus Ebola.

Le Canada avait été jusqu'ici hésitant à déployer des équipes médicales en Afrique de l'Ouest, sans garanties formelles que ces travailleurs pourraient être rapatriés au pays s'ils étaient infectés.

La ministre de la Santé, Rona Ambrose, a aussi lancé jeudi une campagne de recrutement de professionnels de la santé du secteur privé pour travailler, sous l'égide de la Croix-Rouge, dans des centres de traitement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée. L'objectif de la campagne est «de recruter médecins, infirmières, psychologues, travailleurs sociaux, ingénieurs en eau et en assainissement et travailleurs spécialisés dans la prévention et la surveillance des infections».

La Croix-Rouge canadienne sera responsable de la sélection, la formation et l'envoi de bénévoles, et elle fournira l'hébergement dans le pays, le transport et le soutien logistique, y compris l'évacuation médicale, indique le ministère fédéral de la Santé.

La ministre Ambrose a enfin annoncé l'octroi de 20,9 millions de dollars supplémentaires à 10 organisations humanitaires oeuvrant sur le terrain en Afrique de l'Ouest.

En date du 23 novembre 2014, l'Organisation mondiale de la santé rapportait un total de 15 935 cas d'infection au virus Ebola et 5689 décès. Selon l'OMS, 592 travailleurs humanitaires ont été infectés, et 340 en sont morts - la vaste majorité d'entre eux étant des Africains.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer