Ukraine: les camions du convoi humanitaire russe retournent au bercail

Un file de camions s'étirant sur plusieurs kilomètres... (Photo Alexander Roslyakov, AP)

Agrandir

Un file de camions s'étirant sur plusieurs kilomètres était visible à la frontière entre la Russie et l'Ukraine.

Photo Alexander Roslyakov, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Moscou

Tous les camions du convoi humanitaire russe qui s'est rendu dans les territoires contrôlés par les séparatistes dans l'est de l'Ukraine sont revenus en Russie dimanche, ont annoncé les observateurs de l'OSCE.

Tout le convoi est «de retour», a dit par téléphone à l'AFP Paul Picard, le chef de la mission d'observation de l'OSCE au poste-frontière russo-ukrainien connu sous le nom de Donetsk.

«Nous avons compté 220 véhicules qui sont revenus aujourd'hui» (samedi), accompagnés par sept véhicules de soutien rentrés immédiatement vendredi, a précisé Paul Picard.

Les derniers camions sont passés vers 6h00 heure du Québec.

Après une semaine d'attente, la Russie avait fait entrer en Ukraine vendredi ses camions chargés selon Moscou de 1800 tonnes d'aide humanitaire, sans autorisation ukrainienne ou vérification par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe n'avaient compté que 227 véhicules ayant traversé la frontière en six groupes, selon un communiqué publié vendredi, alors que la Russie avait annoncé un convoi de 280 camions.

Le convoi transportait selon Moscou environ 1800 tonnes d'aide y compris de la nourriture, de l'eau, des médicaments et des générateurs électriques.

Les camions ont déchargé leurs cargaisons à Lougansk vendredi soir, selon la télévision d'État russe.

Peu après que les agences de presse russes eurent annoncé le retour du convoi en Russie, un porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères s'est étonné que les États-Unis, qui avait condamné l'entrée du convoi en Ukraine, n'en aient pas fait état.

«Il est étrange que Washington, qui se vante toujours de ses moyens d'observation très avancés, ne savent pas encore que le convoi d'aide humanitaire russe a quitté le territoire ukrainien et est maintenant de retour en Russie», a dit la porte-parole adjointe du ministère Maria Zakharova, citée par l'agence RIA Novosti.

«Nous espérons que les États-Unis seront aussi fermes pour appeler à un cessez-le-feu immédiat entre les deux parties en conflit en Ukraine, qu'ils l'ont été à propos de l'aide humanitaire», a-t-elle ajouté.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer