Ukraine: les É.-U. saluent l'offre de cessez-le-feu, réponse russe attendue

Un combattant prorusse.... (Photo AP)

Agrandir

Un combattant prorusse.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

Les États-Unis, soutiens du régime ukrainien, ont salué mercredi l'offre de cessez-le-feu faite par le président ukrainien dans l'est du pays, mais ont dit attendre la réponse de la Russie pour que la crise s'apaise effectivement.

«C'est une mesure unilatérale (...) prise par le gouvernement ukrainien (et) nous louons leurs efforts de bonne volonté», a félicité la porte-parole du département d'État, Jennifer Psaki.

«Mais, ils (les Ukrainiens) ont évidemment besoin d'un partenaire dans cette affaire», a souligné Mme Psaki, accusant une nouvelle fois Moscou de soutenir l'insurrection séparatiste pro-russe dans l'est de l'Ukraine.

L'Ukraine va ordonner un cessez-le-feu à ses troupes dans l'Est séparatiste pro-russe, avait annoncé plus tôt mercredi le président Petro Porochenko. Après s'être entretenu mardi soir avec son homologue russe Vladimir Poutine, le président ukrainien pro-occidental a annoncé mercredi qu'il ordonnerait «sous peu» un cessez-le-feu unilatéral dans l'Est, dans le cadre de son plan de paix.

De premiers échanges «substantiels» entre les deux chefs d'État s'étaient déroulés la semaine dernière, faisant naître l'espoir d'une désescalade. Mais la destruction en vol d'un avion militaire par les séparatistes, qui a fait 49 morts, et plusieurs incidents diplomatiques entre Kiev et Moscou ont rapidement douché cette attente.

Les États-Unis avaient accusé vendredi la Russie de faire passer du matériel militaire aux insurgés dans l'est de l'Ukraine, dont des chars et des lance-roquettes.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer