Explosion de la voiture du chef des insurgés de Donetsk: deux morts

L'explosion de jeudi s'est produite à l'extérieur du... (PHOTO Alexander KHUDOTEPLY, AFP)

Agrandir

L'explosion de jeudi s'est produite à l'extérieur du quartier-général des séparatistes, situé dans l'ancien bâtiment du gouvernement au centre de la ville minière de Donetsk.

PHOTO Alexander KHUDOTEPLY, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
DONETSK

Une explosion a fait sauter jeudi dans le centre de Donetsk (est de l'Ukraine) un minibus appartenant au chef des insurgés séparatistes de la ville, Denis Pouchiline, tuant deux personnes de son entourage et faisant deux blessés, a indiqué l'autorité des rebelles séparatistes.

M. Pouchiline qui n'était pas dans la voiture au moment de l'explosion est un des leaders de la «République populaire de Donetsk» (auto-proclamée).

«L'un de ceux qui ont été blessés dans l'explosion (...) est décédé à l'hôpital», a indiqué le service de presse des rebelles sur Twitter.

Un peu plus tard le service de presse a ajouté qu'«un autre est mort à l'hôpital des suites de cet attentat terroriste devant le bâtiment du gouvernement de la République populaire de Donetsk».

Le leader des rebelles avait déjà échappé à une tentative présumée d'assassinat le 7 juin lorsque son assistant avait été tué par balle en plein centre de Donetsk.

L'explosion de jeudi s'est produite à l'extérieur du quartier-général des séparatistes, situé dans l'ancien bâtiment du gouvernement au centre de la ville minière de Donetsk.

Les autorités rebelles avaient indiqué plus tôt que quatre personnes avaient été blessées dans l'attentat. «Pouchiline n'était pas dans le véhicule», avaient-elles d'emblée précisé.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer