Un septième Québécois serait parti se joindre à l'EI

Un graffiti représentant le drapeau du groupe armé... (PHOTO NASSER NASSER, ARCHIVES AP)

Agrandir

Un graffiti représentant le drapeau du groupe armé État islamique avec pour slogan: «Il n'y a qu'un seul dieu et Mahomet est son prophète.

PHOTO NASSER NASSER, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Sur le même thème

Les autorités canadiennes ont perdu la trace d'un jeune Montréalais qui serait parti en Turquie, possiblement pour rejoindre le groupe armé État islamique (EI), a révélé Radio-Canada vendredi soir.

Il aurait quitté le pays à la mi-janvier, dans la même période que les six autres personnes soupçonnées d'avoir grossi les rangs de l'EI au Moyen-Orient. Il aurait lui aussi fréquenté le collège de Maisonneuve, à Montréal.

» Du cégep à la Syrie: six Québécois manquent à l'appel

Il aurait été en contact avec au moins l'un d'eux et aurait participé à des ateliers liés au Centre culturel islamique de l'Est de Montréal, que dirige le Montréalais d'origine marocaine Adil Charkaoui.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer