Des CF-18 canadiens escortent un avion-cargo humanitaire en Irak

Des avions de combat canadiens ont escorté un avion australien en mission... (Photo ARCHIVES La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo ARCHIVES La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Murray Brewster
La Presse Canadienne
OTTAWA

Des avions de combat canadiens ont escorté un avion australien en mission humanitaire en Irak, a confirmé par courriel l'armée canadienne, jeudi, en fin de journée.

L'avion australien C-130J a livré 32 tonnes d'approvisionnements de secours, lors de quatre largages, à des civils assiégés sur les monts Sinjar, dans le nord de l'Irak.

Ces missions, menées entre les 20 et 23 novembre, ont permis de distribuer de l'eau, des tentes et des couvertures pour les minorités yézidies, qui devront affronter un hiver rude dans les prochains mois.

L'avion-cargo a pu voler à plus basse altitude sachant que des chasseurs canadiens veillaient sur lui, a expliqué le colonel Dan Constable, responsable du contingent canadien contre le groupe armé État islamique (ÉI) en Irak, au cours d'une conférence téléphonique donnée d'une base aérienne non identifiée au Koweït, où le contingent canadien est installé.

«La mission est très efficace et elle est appréciée de nos alliés», a-il ajouté.

Le Canada a tardé à confirmer les informations, qui avaient déjà été dévoilées par le ministère australien de la Défense. Le colonel Constable avait refusé de donner plus de détails sur l'opération pour des raisons de sécurité opérationnelle.

Ce n'est pas la première fois que le Canada est en retard dans la divulgation de ses activités militaires. Le Commandement central des États-Unis avait devancé de 24 heures l'armée canadienne en donnant les détails d'un bombardement, auquel avaient participé les CF-18 canadiens.

Ces délais surviennent alors que les partis d'opposition se font de plus en plus insistants sur les coûts de la mission canadienne.

Selon la porte-parole libérale en matière de Défense, Joyce Murray, il est inacceptable que le gouvernement ne puisse pas chiffrer les détails les plus rudimentaires.

«Ce n'est pas acceptable. Il n'y a pas de raison de se cacher des Canadiens. Nos alliés, en Australie et en Grande-Bretagne tiennent des rencontres d'information ponctuelles sur la mission et sur ses coûts», a-t-elle dénoncé.

Le porte-parole néo-démocrate avance même qu'il s'agit d'une stratégie politique pour ne pas que certaines personnes remettent en question l'efficacité de la mission canadienne.

«Il est évident que ces gens se sont faits dire de se taire», a dit Jack Harris.

Les avions canadiens ont participé à 72 missions de combat depuis le début de cette campagne au Moyen-Orient; des bombes ont été larguées lors de quatre de ces missions. Le Canada a aussi déployé dans la région un avion de ravitaillement en vol, qui offre ses services à tous les appareils de la coalition, et deux avions de surveillance Aurora, qui contribuent à débusquer les positions des combattants du groupe ÉI au sol. Le colonel Constable a indiqué que les Aurora avaient mené 23 missions jusqu'ici, sans donner plus détails.

Le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, n'est pas plus bavard quant au coût de cette mission, qui doit durer six mois mais qui pourrait être prolongée. Il a répété mardi devant un comité des Communes que les coûts seront publiés «selon les normes habituelles, normalement dans les 90 jours après la fin de la mission».

Lors du débreffage hebdomadaire à Ottawa, des membres de l'état-major canadien ont suggéré aux journalistes d'adresser leurs questions au commandement américain qui coordonne les opérations aériennes contre l'ÉI.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer