L'ONU a besoin de 2,9 milliards de dollars pour les Syriens

Dans un conflit qui va bientôt entamer sa... (PHOTO BULENT KILIC, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Dans un conflit qui va bientôt entamer sa cinquième année, quelque 4,8 millions de Syriens, soit près de 40% sur un total de 12,2 millions de civils qui nécessitent de l'aide, sont difficiles à atteindre, a affirmé la sous-secrétaire générale aux affaires humanitaires Kang Kyung-wha.

PHOTO BULENT KILIC, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Agence France-Presse
NATIONS UNIES, New York

L'ONU a besoin de 2,9 milliards de dollars pour venir en aide aux quelque 40% de Syriens dans le besoin qui échappent à son aide et aux opérations humanitaires, a déploré mercredi une responsable.

Dans un conflit qui va bientôt entamer sa cinquième année, quelque 4,8 millions de Syriens, soit près de 40% sur un total de 12,2 millions de civils qui nécessitent de l'aide, sont difficiles à atteindre, a affirmé la sous-secrétaire générale aux affaires humanitaires Kang Kyung-wha.

Les Nations unies ont besoin de 2,9 milliards de dollars cette année pour financer leurs opérations humanitaires en Syrie où les combats ont entraîné «l'un des pires mouvements de déplacés en plusieurs décennies», a-t-elle ajouté.

Les agences ont reçu moins de la moitié de cette somme déjà réclamée en vain l'année dernière. Faute de moyens, des centaines de milliers de personnes ont été laissées pour compte l'hiver dernier, a déploré Mme Kang.

Elle a expliqué au Conseil de sécurité que les agences humanitaires de l'ONU avaient été dans l'incapacité en décembre de livrer de la nourriture aux civils autour des villes de Raqqa et de Deir Ezzor, aux mains du groupe Etat islamique (EI) ainsi qu'aux villes assiégées par les troupes syriennes et les troupes de l'opposition.

L'aide transfrontalière a permis d'atteindre 700.000 personnes mais «malgré ces efforts, nous devons continuer à accélérer notre réponse», a-t-elle appelé.

7,6 millions de personnes ont été déplacées en Syriem auxquelles s'ajoutent 3,8 millions de réfugiés dans les pays voisins, en particulier en Jordanie, au Liban et en Turquie.

«Ce Conseil doit trouver un moyen de mettre un terme aux combats en Syrie», a-t-elle enjoint, précisant qu'en 4 ans le nombre de Syriens dans le besoin était passé de un à 12 millions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer