Mariage forcé : cri du coeur d'une Yéménite de 11 ans

Nada al-Ahdal, une Yéménite de 11 ans, refuse... (IMAGE TIRÉE DE YOUTUBE)

Agrandir

Nada al-Ahdal, une Yéménite de 11 ans, refuse d'être contrainte au mariage alors qu'elle n'est encore qu'une enfant.

IMAGE TIRÉE DE YOUTUBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Nada al-Ahdal, une éloquente fillette de 11 ans, explique à la caméra comment elle a fui sa famille pour se réfugier chez son oncle afin d'échapper à un mariage qui la liait à un homme beaucoup plus âgé qu'elle. Comme il n'est pas rare au Yémen - la moitié des femmes sont mariées alors qu'elles ne sont que des enfants -, sa mère l'a contrainte à se marier. Une situation que Nada ne pouvait accepter : «je préfère mourir».

Dans une vidéo diffusée le 8 juillet sur l'internet, la gamine raconte avec un aplomb et une pertinence déconcertants son histoire, qui est également celle de plus de 14 millions de filles par année, à l'échelle mondiale. Une vidéo qui est rapidement devenue virale.



Le mariage forcé n'est pas exclusif aux pays en voie de développement. Dans les pays dits industrialisés, les jeunes filles ne sont pas à l'abri de cette pratique. Selon l'ONU, une fille sur neuf sera mariée avant l'âge de 15 ans.

À lire (en anglais) et à voir sur mashable.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer