Kenya: un touriste chinois tué par un hippopotame

Le touriste chinois a été mordu à la... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le touriste chinois a été mordu à la poitrine, et il est mort quelques minutes après avoir été repêché.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Odula
Associated Press
Nairobi

Un touriste chinois a été tué par un hippopotame pendant qu'il prenait des photos sur le bord du lac Naivasha, au Kenya, seulement quelques heures après une autre attaque dans le secteur contre un pêcheur de la région.

Un autre touriste chinois a été blessé dans le drame qui est produit samedi soir, selon le Kenya Wildlife Service. Il était soigné dans un hôpital de la région, à Naivasha, à environ 90 kilomètres au sud-est de Nairobi.

Un peu plus tôt, un pêcheur kenyan avait été attaqué par un autre hippopotame à quelques kilomètres du lieu où est survenu l'événement impliquant les touristes chinois.

Le touriste chinois a été mordu à la poitrine, et il est mort quelques minutes après avoir été repêché dans le lac, a indiqué le dirigeant des enquêtes criminelles dans la vallée du Rift, Gideon Kibunja.

En tenant compte de ce dernier événement, six personnes ont été tuées par des hippopotames autour du lac depuis le début de l'année.

Le porte-parole du Kenya Wildlife Service, Paul Udoto, a indiqué que les circonstances du drame demeuraient nébuleuses. Les attaques contre des touristes sont rares, puisqu'ils sont généralement accompagnés de guides qui les protègent, a-t-il expliqué.

Les hippopotames et les buffles solitaires sont particulièrement dangereux pour les humains, selon M. Udoto. Il y a eu plusieurs attaques, lors desquelles des civils et même des gardiens de parc ont perdu la vie.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer